Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les fans américains du Pacte de 1291

Jim Scherrer, fondateur et président de la Bundesbrief Society, en visite à Brunnen (Suisse centrale) avec ses enfants, Liesl et Sydney.

(swissinfo.ch)

La Bundesbrief Society créée après la venue du Pacte Fédéral à Philadelphie vient de célébrer son deuxième anniversaire. Ce club très fermé veut mieux faire connaître le document fondateur de la Confédération helvétique aux Américains... et au monde.

Jim Scherrer se souvient très bien du 10 juin 2006, le jour où, sortant pour la première fois du territoire national, le Pacte Fédéral de 1291, (Bundesbrief en suisse alémanique), fut présenté au public américain lors d'une exposition au Centre National de la Constitution à Philadelphie.

«J'ai eu la chance d'être le premier visiteur de cette exposition à pouvoir voir le Bundesbrief tout seul», indique à Swissinfo Jim Scherrer qui qualifie ce moment de «très émouvant».

«Les gens qui ont créé ce document ont sacrifié beaucoup d'eux-mêmes et ont créé ce merveilleux pays qu'est la Suisse», explique cet Américain bi-national dont le grand-père paternel immigra aux Etats-Unis en 1922, en provenance du canton de Saint-Gall.

Sous le coup de l'émotion

Jim Scherrer fut tellement ému par cette expérience qu'il fonda le même jour la International Bundesbrief Society, une organisation basée à Philadelphie qui a pour mission de faire connaître le Pacte Fédéral et de promouvoir l'influence de la Suisse en matière de démocratie et de droit constitutionnel.

«Le Bundesbrief a été vu par beaucoup plus de gens en 20 jours à Philadelphie qu'en deux ans au musée de Schwyz, et du fait de l'exposition du Pacte Fédéral à Philadelphie, la fréquentation du musée de Schwyz a augmenté, passant à 7000 ou 10'000 visiteurs par an», relève Jim Scherrer.

«L'intérêt exprimé, non seulement pour le Bundesbrief, mais aussi pour l'histoire de la Suisse et ses fondements dans la liberté constitutionnelle et la démocratie, a été si prononcé que nous avons pensé qu'il y avait là une occasion de tisser des liens entre les gens qui se sentent concernés par ces sujets», poursuit-il.

N'entre pas qui veut

Deux ans après, la Bundesbrief Society, qui fonctionne par co-optation, demeure un club «tres fermé», de l'aveu même de son fondateur et président. La Bundesbrief Society compte en effet 50 membres seulement, répartis dans 9 Etats des Etats-Unis, ainsi qu'en Suisse, en Allemagne, en Russie et au Brésil.

«C'est une association très fermée dans le sens où nous recrutons nos membres uniquement par recommandation personnelle émanant de quelqu'un qui en fait déja partie et dans la mesure où nous ne faisons pas de démarchage par courrier ou par Internet», dit Jim Scherrer, avant d'ajouter que «l'un de nos projets est d'augmenter le nombre de nos adhésions».

Patriotisme ringard ?

Le président de la Bundesbrief Society dément que l'association ait un aspect rétrograde en raison de l'accent qu'elle met sur le «patriotisme», un mot qui revient plusieurs fois sur son site Internet.

«Il se peut que le patriotisme représente un sentiment qui soit aujourd'hui purement américain, mais l'importance que nous lui donnons a suscité des réactions positives et confiantes quant à l'évocation de la Suisse et sa contribution au monde», affirme Jim Scherrer.

«Nous n'envisageons pas un patriotisme qui ait une connotation négative, insulaire ou ethnocentrique; nous pensons au contraire que le patriotisme va de l'avant et fait partie intégrante d'un nouveau millénaire dynamique et énergétique», ajoute-t-il, avant de souligner que «le Pacte Fédéral transcende la notion de temps».

La Bundesbrief Society s'adresse d'ailleurs à un plus large public que ses membres. En février, elle a ainsi organisé l'interprétation de la «Symphonie Alpine» de Richard Strauss par le Philarmonique de Philadelphie placé sous la direction du chef d'orchestre Charles Dutoit, originaire de Lausanne.

Un million pour un troisième original

Par ailleurs, la Bundesbrief Society offre une prime d'un million de dollars à toute personne qui pourra faciliter la découverte et la restitution du troisième exemplaire du Pacte Fédéral.

«Nous assurerons le paiement de la récompense à travers nos membres et nos contacts qui vont jusqu'au niveau fédéral en Suisse, et si l'exemplaire est retrouvé, je suis absolument confiant que nous aurons l'argent nécessaire pour pouvoir verser la prime», déclare Jim Scherrer.

Parmi ses autres projets, la Bundesbrief Society envisage de monter l'exposition en Suisse d'un exemplaire original de la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis.

Républiques sœurs

«Les Etats-Unis et la Suisse sont plus que jamais des républiques soeurs et leurs relations sont plus fortes que jamais», souligne le président de l'association.

Jim Scherrer fait valoir le rapprochement bilatéral à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Il note aussi la présence, dans les deux pays, d'une structure politique axée sur les trois branches du gouvernement, de la pratique des votes référendaires et de la liberté de la presse.

swissinfo, Marie-Christne Bonzom, Washington

LE BUNDESBRIEF
OU PACTE FEDERAL

Le Bundesbrief est une charte signée par trois petits cantons de ce qui est aujourd'hui le centre de la Suisse le 1er août 1291.

Le Pacte fédéral forme une alliance de protection mutuelle entre les cantons de Schwyz, Uri et Unterwald contre des menaces extérieures, probablement à l'époque celle représentée par les Habsbourg.

Le Pacte jette aussi les bases d'un gouvernement démocratique et met l'accent sur le rôle du pouvoir judiciaire.

Le Pacte est postérieur à la Magna Carta anglaise qui date de 1215, mais contrairement à la Magna Carta, le Pacte suisse envisage les principes démocratiques en dehors d'un système monarchique.

Le Pacte fut établi en trois exemplaires originaux, un pour chaque canton, mais l'un des exemplaires a été perdu.

Le musée de Schwyz présente l'un des deux exemplaires à avoir survécu à l'épreuve du temps; c'est cet exemplaire qui voyagea à Philadelphie en 2006.

Fin de l'infobox

LA BUNDESBRIEF SOCIETY

La International Bundesbrief Society a été créée le 10 juin 2006 à Philadelphie, le jour de l'ouverture de l'exposition du Pacte Fédéral dans cette ville américaine.

Jim Scherrer, un bi-national né aux Etats-Unis en 1953 qui dirige une entreprise d'informatique à Philadelphie, est son fondateur et président.

La Bundesbrief Society se propose de faire connaitre le Pacte Fédéral, non seulement aux Etats-Unis, mais ailleurs dans le monde.

Elle vise aussi à encourager le développement de la démocratie constitutionnelle dans les pays qui en sont dépourvus.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.