Toute l'actu en bref

Les jeunes hackers suisses ont dû se soumettre à divers exercices de cybersécurité face à d'autres nations européennes (image symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les dix jeunes hackers qui représentaient la Suisse ont terminé au 7e rang à l'European Cyber Security Challenge 2016, qui se déroulait à Düsseldorf en Allemagne. Le podium du concours de piratage informatique était composé par l’Espagne, la Roumanie et l’Allemagne.

"Nous sommes ravis de constater que le niveau du concours augmente chaque année" et "satisfaits de l'excellent résultat de nos candidats", a commenté Bernhard Tellenbach, président de Swiss Cyber Storm, cité dans un communiqué de l'organisation jeudi.

Les équipes ont dû se soumettre à divers exercices de cybersécurité, défendre leur propre système et empêcher leurs adversaires de gagner des points, détaille Swiss Cyber Storm. Au final, une solution devait être présentée devant les participants à une conférence sur la sécurité informatique qui se tenait parallèlement.

L'European Cyber Security Challenge réunit chaque année les 100 meilleurs jeunes hackers de dix pays d'Europe, sélectionnés préalablement lors de concours nationaux. Il fait partie des principaux programmes mis en place pour promouvoir la relève dans la sécurité informatique.

En 2015, l'équipe suisse avait terminé à la troisième place lors du premier European Cyber Security Challenge, disputé à Lucerne. L'Autriche s'était alors imposée devant l'Allemagne.

Swiss Cyber Storm est une organisation à but non lucratif fondée en 2012. Elle vise à promouvoir la relève en cybersécurité. Elle organise régulièrement des événements de cybersécurité auprès de professionnels et de dirigeants, dont une conférence annuelle sur la sécurité informatique. Elle est soutenue par la centrale fédérale d'analyse pour la sûreté de l'information (MELANI).

ATS

 Toute l'actu en bref