Toute l'actu en bref

Les conditions sur le marché hypothécaire sont particulièrement intéressantes actuellement (photo symbolique).

KEYSTONE/ARNO BALZARINI

(sda-ats)

Les taux d'intérêt pour les hypothèques à taux fixe ont poursuivi leur chute au 3e trimestre. La dégringolade semble cependant arrêtée pour l'instant.

Les taux ont diminué de 0,06 point sur les échéances à dix ans, à 1,45%, suscitant une demande accrue sur les échéances à long terme, a indiqué jeudi comparis.ch dans son baromètre hypothécaire.

Les taux de référence des hypothèques à échéance sur cinq ans et un an ont également reculé par rapport au trimestre précédent. Les premiers sont passés de 1,11% à 1,09% et les seconds de 1,1% à 1,06%. Les hypothèques à taux fixe sont de ce fait arrivées à un nouveau plus bas record, souligne le comparateur en ligne.

Politique de la BNS

En septembre, les taux sont momentanément remontés, mais la hausse n'a été que de courte durée, constate Marc Parmentier, expert bancaire chez comparis.ch. "Pour que les taux s'élèvent à nouveau de manière significative, il faudrait la fin de la politique des taux négatifs", explique-t-il. Or, rien ne laisse présager que la Banque nationale suisse (BNS) y mette un terme.

Les signes sur le plan international sont cependant davantage à la hausse des taux. Selon Marc Parmentier, la remontée des taux de référence en Suisse est principalement conditionnée à une fin du programme d'achat d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE).

Echéances à long terme

Les taux hypothécaires historiquement bas ont à nouveau encouragé la demande d'échéances à long terme. Alors qu'en début d'année, la part des échéances longues représentait 76%, elle se situait à 84% à la fin du troisième trimestre.

Les conditions sur le marché sont actuellement très intéressantes et les preneurs d'hypothèques souhaitent profiter aussi longtemps que possible des taux bas. Une grande partie des participants au marché s'attend à ce que les taux remontent d'ici peu, note Marc Parmentier.

sda-ats

 Toute l'actu en bref