Toute l'actu en bref

Le secrétaire d'Etat Mario Gattiker (à gauche) et le ministre de la santé Alain Berset (de dos) à la Swiss Public Health Conference à Berne.

Keystone/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Jusqu'à un tiers des réfugiés arrivés en Suisse souffrent de problèmes de santé et ne peuvent pas assumer à plein temps un job ou une formation. La Conférence Suisse de Santé Publique a fait le point mardi à Berne sur la question.

L'arrivée des réfugiés ne prend pas la Suisse au dépourvu, a déclaré le ministre de la santé Alain Berset. Mais il est clair que les problèmes psychiques qui découlent parfois d'un exil compliquent l'intégration dans une nouvelle société. Sur ce point, la Suisse dispose clairement d'une certaine marge de manoeuvre, a-t-il ajouté.

Pour Mario Gattiker, secrétaire d'Etat aux migrations, les problèmes de santé des réfugiés doivent trouver une réponse dans une collaboration étroite entre les politiques d'asile, de migration et de santé. Entre 15 et 40% des migrants souffrent par exemple de troubles post-traumatiques, a-t-il illustré.

Il n'y a pas que des souffrances psychiques mais aussi des problèmes de santé plus terre à terre. Selon une étude de l'Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH) à Bâle, sur 100 réfugiés érythréens âgés de plus de 14 ans, en Suisse depuis un an, 90% montraient des carences en vitamines D et près de la moitié souffraient d'une maladie parasitaire.

Bénéfice à long terme

Le conseiller d'Etat Hans-Jürg Käser, chargé du dossier de l'asile dans le canton de Berne, estime qu'il faut tout faire pour faciliter l'intégration de ceux qui resteront 70 ans dans notre pays.

La conférence, qui s'adressait surtout aux professionnels de la santé, visait à échanger les expériences acquises, comparer les meilleures pratiques et explorer de nouvelles pistes de réflexion.

Parmi les thèmes discutés figuraient par exemple les soins à apporter aux enfants, la question des vaccins, la violence à l'égard des femmes ou la nécessité de soumettre les réfugiés à un contrôle complet (screening) à leur arrivée.

sda-ats

 Toute l'actu en bref