Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux fabricants américains de jouets Mattel et Hasbro sont confrontés à une demande en baisse et sont affectés par la faillite du distributeur Toys'R'US (archives).

KEYSTONE/AP/ERIC GAY

(sda-ats)

Les jouets Transformers et la poupée Barbie bientôt réunis? Hasbro, le fabricant des premiers a proposé à son concurrent Mattel, de le racheter, indique vendredi le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

Longtemps premier fabricant de jouets américain, Mattel est aujourd'hui deux fois plus petit en terme de capitalisation boursière que son rival après une chute continue de son action en Bourse face à de mauvais résultats financiers.

Depuis le début de l'année, le titre Mattel a ainsi perdu plus de la moitié de sa valeur alors que Hasbro a, lui, gagné plus de 10%.

Hasbro, qui commercialise notamment les jouets Transformers, jouit aussi des droits de commercialisation des jouets liés aux films Star Wars dont les studios Disney viennent d'annoncer une nouvelle trilogie.

Mattel avait annoncé fin octobre en publiant une perte de quelque 600 millions de dollars pour son 3e trimestre qu'il allait fermer des usines et supprimer des emplois tout en interrompant le versement de son dividende.

Les deux groupes sont confrontés à une demande en baisse et sont affectés par la faillite du distributeur Toys'R'US.

L'action Mattel gagnait 20% dans les échanges d'après-Bourse, tandis que celle de Hasbro prenait 2,2%. Les deux entreprises ont une capitalisation boursière cumulée de quelque 16 milliards de dollars (13,7 milliards d'euros) au cours de clôture de vendredi

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS