Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Monde de l’information


Les journaux suisses perdent des lecteurs




Le tirage des journaux et magazines imprimés suisses est observé par l’institut de Recherches et d’études des médias publicitaires (REMP). Présentée cette semaine, sa dernière enquête révèle que la plupart des grands titres imprimés assistent à une érosion de leur lectorat.

Malgré une baisse du nombre de lecteurs, la presse suisse se caractérise toujours par le grand nombre de ses titres. (Keystone)

Malgré une baisse du nombre de lecteurs, la presse suisse se caractérise toujours par le grand nombre de ses titres.

(Keystone)

La baisse est sensible pour les deux grands quotidiens populaires du pays. En Suisse romande, «Le Matin» a perdu 21'000 lecteurs depuis octobre dernier, pour se stabiliser à 275'000. En Suisse alémanique, le «Blick» en a perdu 38'000 et en compte désormais 617'000. 

La plupart des journaux dominicaux sont aussi sur une pente descendante. Quant aux journaux régionaux, la baisse est sensible en Suisse romande où certains titres ont perdu jusqu’à un dixième de leur lectorat. La situation est en revanche plus stable en Suisse alémanique et au Tessin. 

Cette érosion du lectorat des médias imprimés s’observe depuis plusieurs années et touche tous les pays industrialisés. Elle s’explique notamment par la diffusion toujours plus importante des médias électroniques. 

Mais à l’échelle mondiale, les médias imprimés sont loin d’avoir dit leur dernier mot. Selon le rapport 2014 de l’Association mondiale des journaux et des éditeurs des médias d’information, 2,5 milliards de personnes – soit 49% de la population mondiale adulte – lisaient des journaux imprimés en 2013. Et si le nombre de journaux publiés chaque jour est à la baisse dans les pays occidentaux, il est en augmentation dans le reste du monde.

Malgré la baisse du nombre de lecteurs, les journaux restent très importants en Suisse. Selon les données de la Banque mondiale, les journaux était lus par 75,10% des Suisses en 2013. Dans le monde, seuls les Japonais connaissent un taux de pénétration plus important (83,2%).




Liens

×