Toute l'actu en bref

Monthey s'est hissé en demi-finales de la Coupe de Suisse en battant Union Neuchâtel 82-77. Les Lions de Genève, Lausanne et les Lugano Tigers ont également passé l'écueil des quarts de finale.

Union Neuchâtel a lâché prise dans le "money time" face à une équipe de Monthey qui avait sorti le tenant du trophée Fribourg Olympic au tour précédent. Les hommes de Manu Schmitt étaient pourtant revenus de loin, se retrouvant à égalité (66-66) à 5'50'' du terme après avoir accusé un retard de 13 unités (64-51) à la 30e minute.

Brillant mercredi avec ses 21 points et ses 6 rebonds, Brian Savoy a flanché au plus mauvais moment. Le meneur d'Union a ainsi manqué deux des quatre lancers-francs dont il a bénéficié dans les quatre dernières minutes - dont un à 2'06'' de la fin alors que son équipe était menée 72-69 - et a commis un "marcher" rédhibitoire à 43'' du "buzzer" à 76-71. Dominateur sous les panneaux (37 rebonds à 27), Monthey a en revanche maîtrisé son sujet dans ces instants décisifs.

Ballard fait mal à Boncourt

Les Lions de Genève ont décroché leur ticket en s'imposant 82-75 face à une vaillante équipe de Boncourt. Les protégés de Jean-Marc Jaumin ont connu un gros coup de mou dans le premier quart-temps, concédant un partiel de 3-20 pour se retrouver menés 14-23 après 10' de jeu, mais ont maîtrisé leur sujet dans une deuxième mi-temps entamée sur le score de 40-40. Les 23 points et 12 rebonds d'Antonio Ballard ont fait particulièrement mal à Boncourt, qui résistait jusqu'à la 32e (61-57) avant d'encaisser un 13-4 fatal en un peu moins de cinq minutes.

Lugano a pour sa part fait la différence à l'entame de la deuxième mi-temps face à Swiss Central, qui s'est incliné 67-46 à l'Istituto elvetico. Les Tigers, qui ne menaient que de 6 points au moment de retourner aux vestiaires (31-25), infligeaient un 8-0 à la formation lucernoise pour prendre définitivement le large. A 52-32 au terme du troisième quart-temps, la messe était dite, et le coach luganais Nicola Brienza avait tout loisir de faire tourner son effectif.

Lausanne s'est également qualifié sans trop de difficultés sur le terrain du seul rescapé de LNB, Nyon, dominé 65-90 dans ce derby vaudois. Emmenés par Edrico McGregor (15 points, 11 rebonds) et Marvin Owens (17 points), les Nyonnais se sont accrochés tant bien que mal. Menés 26-43 à la mi-temps, ils revenaient ainsi à sept longueurs à la 28e minute (42-49). Mais Lausanne reprenait ses distances grâce essentiellement à ses quatre renforts américains, auteurs de 71 points au total.

sda-ats

 Toute l'actu en bref