Toute l'actu en bref

Les shebab ont lancé plusieurs attaques contre des restaurants à Mogadiscio ces derniers temps (archives).

KEYSTONE/EPA/SAID YUSUF WARSAME

(sda-ats)

Un commando de plusieurs combattants du groupe islamiste somalien shebab a attaqué jeudi soir un restaurant fréquenté du front de mer de Mogadiscio. L'assaut a été précédé de l'explosion d'une voiture piégée, selon un journaliste de l'AFP sur place.

On ignorait en l'état si l'attaque avait fait des victimes. Vers 00h30 (23h30 en Suisse), les forces de sécurité encerclaient toujours le restaurant, dans lequel serait encore retranché au moins un des assaillants.

Des coups de feu sporadiques pouvaient être entendus en provenance de la zone de l'attaque, selon le journaliste. Plus tôt dans la soirée, les forces de sécurité somaliennes avaient échangé des tirs nourris avec les assaillants qui, depuis le "Banadir Beach Restaurant", ont lancé plusieurs grenades en direction des forces d'intervention.

Cette attaque perpétrée un jeudi soir, veille de jour de repos en Somalie, pays musulman, est la deuxième de l'année visant un des nombreux restaurants de la plage du Lido.

Comme à leur habitude, les shebab ont revendiqué l'attentat, sur le site Internet de leur station radio Andalus, alors que l'attaque venait de débuter, précisant qu'un commando était parvenu à pénétrer dans ce restaurant habituellement fréquenté par de jeunes couples et des officiels somaliens.

Selon l'agence de presse somalienne Sonna, une vingtaine de personnes auraient réussi à s'extirper du restaurant pendant l'attaque avec l'aide des forces de sécurité. Mais on ignorait le nombre de clients et d'employés encore pris au piège dans l'établissement après minuit.

sda-ats

 Toute l'actu en bref