Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ouverture à Zurich du procès du "casse du siècle"

Le procès des principaux acteurs du «casse du siècle» s'est ouvert lundi matin devant le Tribunal de district de Zurich. Cette première matinée d'audience a été consacrée aux parcours personnels et professionnels des huit accusés.

Le procès des principaux acteurs du «casse du siècle» s'est ouvert lundi matin devant le Tribunal de district de Zurich. Cette première matinée d'audience a été consacrée aux parcours personnels et professionnels des huit accusés.

Des détails ont aussi été fournis sur le casse proprement dit. Ainsi, l'ex-employé postal, un Italien de 26 ans, a admis avoir eu l'idée du coup. En voyant tout cet argent, «j'ai perdu la tête», a-t-il déclaré. Le 1er septembre 1997, jour du hold-up, n'a pas été choisi au hasard. Fin du mois oblige, c'est à ce moment que les versements postaux sont les plus nombreux.

Mais personne ne s'attendait à autant d'argent, soit 53,1 millions de francs. Une première clé de répartition du magot avait été fixée sur une base de 30 millions de francs. 17 millions devaient revenir au «cerveau», un Libanais de 34 ans, 3 millions à chaque complice et le reste à l'employé de La Poste. Finalement, ce dernier aurait dû recevoir 8 des 53 millions effectivement volés.

De son côté, le Libanais a reconnu qu'il avait pénétré deux fois dans la poste du Fraumünster pour repérer les lieux et préparer le hold-up. Il y a même tourné une vidéo montrant le fonctionnement de la porte qui permet d'entrer dans la cour intérieure du bâtiment, là où sont déposées les caisses d'argent devant être transférées.

Le procès se poursuit jusqu'à mercredi. Au total huit accusés comparaissent, trois Italiens, trois Libanais, un Yougoslave et un Suisse. Les cinq exécutants directs du casse, accusés de brigandage, risquent jusqu'à dix ans de réclusion.

(SRI avec les agences)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.