Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Photographie A quoi ressemble la sécurité en Suisse?

La Suisse est confrontée à un large éventail de menaces réelles ou perçues comme telles, notamment le terrorisme, la cybercriminalité, le changement climatique et les migrations. Un photographe a voulu mettre en image les précautions prises dans l’un des pays les plus sûrs au monde.

Qui est responsable de la sécurité? Qui devrait être protégé de quoi? À quoi ressemble cette protection?

Le photographe et publiciste Salvatore Vitale explore ces questions dans «Comment sécuriser un pays», une exposition de photographies sur les institutions censées nous protéger.

Un gros business avec de nombreux acteurs

En Suisse, le secteur de la sécurité pèse aujourd'hui un milliard de francs. Il implique non seulement l'armée, la police et les gardes-frontières, mais aussi les prévisions météorologiques, le Centre national suisse de super informatique (CSCS) ou l'Institut de la robotique et des systèmes intelligents (IRIS).

Salvatore Vitale avait presque 20 ans lorsqu'il a quitté la Sicile pour étudier à Lugano, dans le canton du Tessin. Peu au fait des réalités du pays, il a été surpris de trouver la cave de son premier appartement dans un abri anti-aérien, comme il est d'usage en Suisse.

Dix ans plus tard, Salvatore Vitale se sentait bien intégré. Choqué par l'initiative contre l'immigration de masse approuvée de justesse par les citoyens en 2014, il a commencé à rechercher ce que signifie vivre dans l'un des pays les plus sûrs au monde et les craintes sécuritaires qui s’y expriment.

Les photographies de Salvatore Vital n'apportent pas de réponses toutes faites. Elles veulent stimuler la discussion en invitant le visiteur à s’interroger sur la part de liberté qu’il est prêt à sacrifier pour sa sécurité.

L’exposition de Salvatore Vitale se tient jusqu'au 26 mai 2019 au Centre pour la photographie de WinterthourLien externe, dans le canton de Zurich.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.