Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Photographie De la Suisse à la Mongolie à travers une lentille

Les photographes Nico Krebs et Taiyo Onorato travaillent ensemble depuis douze ans. En avril 2013, ils ont pris place dans un vieux Landcruiser et ont roulé en direction de l’est. Ils avaient vaguement en tête un itinéraire et quelques étapes. Mais le but était en revanche très clair: Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. 

Une véritable expédition: le départ vers l’Orient mythique, l’Eurasie, l’Asie centrale, les contreforts de l’Himalaya, les forêts de Sibérie, les républiques musulmanes d’Asie centrale, l’espace gigantesque du territoire de l’ancienne Union soviétique. La moitié d’un continent, une masse de terre dont seulement quelques images se sont fixées dans nos têtes. Les pays et régions visités étaient aussi en pleine mutation, entre la «route de la soie», le positionnement post-communiste, les turbulences religieuses, territoriales et ethniques, ainsi que le désir pressant de se lier au capitalisme mondial – cette quête d’identité est ressentie et transmise dans le livre Continental Drift. 

En feuilletant les pages avec des photos en grand format de ce livre, une question vient à l’esprit: qu’est-ce qui anime ces deux photographes? Que recherchent-ils? On a d’abord un sentiment très particulier qui se dissipe avec le temps et le lecteur finit par découvrir les paysages avec les deux artistes. 

Les images décrivent un voyage qui se situe à la frontière entre documentaire et fiction. Nous découvrons des terres inconnues, avec un passé et un aussi un avenir mystérieux. Les moments où l’on se sent étranger sont un élément central de ce livre. Ce côté inaccessible – et parfois bizarre – est la toile de fond d’une ouverture et d’une hospitalité impressionnantes des peuples que les deux photographes ont rencontrés le long de leur chemin et qui les a impressionnés. 

Pour ce livre, les deux artistes sont collaborés pour le deuxième fois avec les designers graphiques Megi Zumstein et Claudio Barandum. La première fois, c’était pour le livre The Great Unreal.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.