Le nombre de civils qui se sont réfugiés ces derniers jours en Irak atteint désormais plus de 2300. Ceux-ci ont mis plusieurs jours sous les bombardements pour arriver à la frontière, a expliqué vendredi à Genève le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

Plusieurs centaines de personnes sont encore arrivées depuis jeudi, a affirmé devant la presse un porte-parole du HCR. Dans le nord-est de la Syrie, l'agence onusienne assiste plus de 60'000 personnes déplacées depuis le début de l'offensive turque.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lui augmenté son dispositif. Il a déjà distribué de la nourriture à 170'000 personnes dans la zone. Au total, il souhaite pouvoir aider 580'000 civils. Malgré l'annonce du cessez-le-feu, quelques tirs et affrontements étaient encore observés dans la matinée autour de Ras al-Aïn, a dit de son côté un porte-parole du Bureau de l'ONU pour les affaires humanitaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.