Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Réseau postal


Un tiers des offices postaux suisses passeront à la trappe


 Autre langue: 1  Langues: 1

La Poste a annoncé mercredi son intention de fermer 500 à 600 filiales sur les 1400 que compte le pays d’ici 2020. Près de 1200 collaborateurs seront touchés, selon le géant jaune, qui veut en parallèle multiplier les points d’accès auprès de partenaires privés. Les syndicats sont très inquiets. 

«Comme les clients, qui sont toujours plus flexibles et s'orientent de plus en plus vers le numérique, La Poste doit aussi évoluer en diversifiant ses prestations», a souligné mercredi devant les médias Susanne Ruoff, directrice générale de l'entreprise. «Il est temps de changer en profondeur pour nous rapprocher des clients.»

Au cours des prochaines années, La Poste misera surtout sur le format de l'agence, une filiale chez un partenaire, par exemple un détaillant. A l'inverse des offices de poste, ces bureaux passeront de 800 aujourd'hui à 1200 ou 1300 d'ici 2020. De même, entre 200 et 400 nouveaux points d'accès tels que le service à domicile ou les automates My Post seront créés.

«Combien de personnes se présentent aux guichets aujourd'hui? La cadence n'est plus la même, tout va plus vite, il faut s'adapter aux besoins», a souligné Susanne Ruoff. Depuis l'année 2000, la baisse des volumes a atteint 63% pour les lettres, 42% pour les colis et 37% pour les versements, selon La Poste. Et cette tendance se poursuit.

La réaction des syndicats ne s'est pas faite attendre. La Poste veut en réalité déplacer ses services chez des sous-traitants pour faire baisser les salaires, estime Syndicom. Le Syndicat Autonome des Postiers (SAP) a lui aussi dénoncé la poursuite du démantèlement des offices de poste.

Les cantons ruraux et alpins devraient s'unir pour créer une Poste intercantonale et développer les services nécessaires aux citoyens. Car près de 800'000 habitants n'ont déjà plus accès à un office de poste dans les limites raisonnables fixées par le Conseil fédéral, et d'ici 2020, ce nombre sera plus que doublé, selon le SAP. 

swissinfo.ch, ATS et RTS (Téléjournal du 26.10.2016)

×