Toute l'actu en bref

Kathleen Rubins lors du retour sur Terre dimanche

KEYSTONE/EPA NASA/NASA /HANDOUT

(sda-ats)

Un cosmonaute russe, un spationaute japonais et une astronaute américaine ont atterri dimanche au Kazakhstan après 115 jours passés dans la Station spatiale internationale (ISS). Ils ont touché terre dans la steppe d'Asie centrale.

Anatoli Ivanichine, Takuya Onishi et Kathleen Rubins ont atterri sans encombre à bord de leur Soyouz à 04h58 (heure suisse), ont précisé les responsables russes de la mission.

Kathleen Rubins, rattachée à la Nasa, est biologiste de formation. Elle a été la première à séquencer de l'ADN dans l'espace pendant sa mission. Tout comme Takuya Onishi, il s'agissait de son premier voyage dans l'espace.

Le lancement du Soyouz avait été retardé de plus de deux semaines cet été en raison de tests supplémentaires menés par des responsables russes sur la capsule. L'appareil amélioré est équipé notamment d'un nouveau système de navigation, de protections plus résistantes et de cellules plus nombreuses sur les panneaux solaires.

En août, à bord de l'ISS, Kathleen Rubins avait séquencé avec succès des échantillons d'ADN d'une souris, de virus et de bactéries en utilisant un appareil baptisé MinION. C'était la première femme à rejoindre l'ISS depuis que l'Italienne Samantha Cristoforetti, détentrice du record de la plus longue période passée dans l'espace par une femme en une seule mission (199 jours), est rentrée en juin 2015.

sda-ats

 Toute l'actu en bref