Toute l'actu en bref

Suivis de l'enquête sur la menace terroriste à Genève, zooms sur des lois ou des initiatives fédérales et plusieurs bilans de fin d'année figurent parmi les thèmes abordés par la presse dominicale. En voici les principaux titres:

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Les deux ressortissants syriens suspectés de terrorisme et interpellés à Genève le 11 décembre étaient passés par l'Espagne avant de gagner la Suisse. Le ministère espagnol de l'intérieur a révélé mercredi que l'un d'eux avait un permis pour y séjourner, informent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Une perquisition a été ordonnée dans un logement à Barcelone, où résidait l'un des Syriens. Divers articles ont été saisis et serviront, selon le ministère, à faire la lumière sur les activités des deux hommes dans le pays. L'opération a été organisée de concert avec les autorités suisses. Celles-ci ont demandé à leurs homologues espagnols d'authentifier les documents en possession des deux Syriens et d'enquêter sur leurs relations sur place. Contacté, le Ministère public de la Confédération (MPC) n'a pas fait de commentaire.

Le Matin Dimanche: A 81 ans, Cornelius Gurlitt avait toute sa tête lorsqu'il a décidé, en janvier 2014, de léguer sa collection d'œuvres d'art au Kunstmuseum de Berne. C'est du moins la thèse défendue par des experts médicaux dans un dossier de 146 pages présenté mardi à la Cour d'appel de Munich, dont Le Matin Dimanche a pris connaissance. De quoi déplaire à la cousine de M. Gurlitt, Uta Werner, qui contestait la validité du testament et a jusqu'au 1er février pour faire recours. Son avocat a déjà fait savoir aux médias qu'il utiliserait tous les moyens juridiques à sa disposition. Si le tribunal s'appuie sur le rapport, le Kunstmuseum sera définitivement reconnu comme le légataire universel des œuvres de la collection. Mais, même dans ce cas, il lui faut d'abord s'assurer qu'aucune pièce de l'héritage n'a été spoliée par les nazis entre 1933 et 1945.

Le Matin Dimanche: Depuis 2012, le fonds souverain norvégien Norges Bank Investment Management n'a eu de cesse d'investir en Suisse, au point d'en être aujourd'hui le 3e investisseur institutionnel étranger, après les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, indique au Matin Dimanche le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Certes, Washington détient de très loin la part du lion au sein des firmes helvétiques, avec une part de 43% dans le capital des 30 plus grosses sociétés cotées du pays. Mais la Norvège fait désormais jeu égal avec les grands fonds privés britanniques (6,3% contre 6,5%). Le pays scandinave détient en Suisse des participations dans plus d'une centaine de sociétés, et pas les moindres, à hauteur de quelque 30 milliards de francs. Ses plus grosses parts sont concentrées dans Nestlé (2,7% du capital), Credit Suisse (5,7%) et Novartis (1,7%).

Le Matin Dimanche/Zentralschweiz am Sonntag: Une année et demie après l'entrée en vigueur de la loi sur les sports dangereux, le Conseil fédéral propose de l'abroger afin de réaliser une économie de 150'000 francs, informent Le Matin Dimanche et la Zentralschweiz am Sonntag. Deux conseillères nationales (PDC/VS), Géraldine Marchand-Balet et Viola Amherd, ont sorti l'artillerie lourde, déposant une motion et une interpellation pour demander au gouvernement de revenir sur cette proposition, poursuit l'hebdomadaire orange. Pierre Mathey, président de l'Association suisse des guides de montagne, monte lui aussi aux barricades: "Ca donne vraiment l'impression que le Conseil fédéral, qui a toujours combattu la loi et qui a dû être poussé par les Chambres fédérales, cherche à s’en débarrasser à la première occasion", critique-t-il.

SonntagsZeitung: L'initiative de l'UDC sur les criminels étrangers aurait passé la rampe s'il avait fallu voter à la mi-décembre, assure la SonntagsZeitung. Selon un sondage en ligne de la société Marketagent.com et mandaté par le journal, 55% des Suisses auraient dit "oui" au texte, une proportion toutefois moindre que ce que révélait une enquête semblable effectuée en novembre. D'après ce dernier sondage, 24,5% des citoyens s'opposent à l'initiative et 20,5% d'entre eux sont indécis. Les quelque 1000 sondés, qui, selon Marketagent.com, ont perçu une rémunération, ont aussi été interrogés sur un autre objet soumis au vote en février: 63% d'entre eux ont dit soutenir la construction d'un deuxième tube au tunnel du Gothard.

Schweiz am Sonntag: Les cinémas suisses ont observé une légère hausse de la fréquentation dans leurs salles en 2015, après une cuvée 2014 qui fut l'une des pires depuis des décennies, indique la Schweiz am Sonntag. Les chiffres d'affaires des cinémas dans les plus grandes villes, après 50 semaines sur 52, ont en moyenne augmenté de 10,5% par rapport à l'an dernier. Selon René Gerber, secrétaire général de Procinema, "2015 a été une bonne année, bien que pas incroyable si on la compare aux moyennes sur le long terme". Les films les plus appréciés en salles ont été le nouveau James Bond "Spectre", suivi du dessin animé "Minions", alors que "Le Réveil de la Force" n'a pas été pris en compte, car encore sur les écrans.

Schweiz am Sonntag: La police argovienne recherche des indices également à l'étranger dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Rupperswil (AG). Elle tente d'apprendre via le réseau international Interpol si des drames semblables se sont déjà produits dans d'autres pays, détaille la Schweiz am Sonntag, rapportant des propos du procureur cantonal Philipp Umbricht. Avant d'être tuée, la femme avait retiré de l'argent liquide en deux endroits distincts, rappelle l'hebdomadaire alémanique. Samedi, plusieurs dizaines d'indications ont été communiquées aux enquêteurs de la part de la population, après un appel à témoins diffusé par la police.

SonntagsZeitung: Le président de Roche craint que trop de spéculations ne pénalisent l'issue des pourparlers entre Suisse et Union européenne sur la libre circulation des personnes. "Un accord est plus probable si les discussions peuvent être menées en paix", assure-t-il dans la SonntagsZeitung. Tout le monde sait que la marge de manoeuvre est étroite dans ces tractations, souligne Christoph Franz dans une interview à l'hebdomadaire alémanique. "Nous devrions rester prudents en Suisse pour ne pas les torpiller", poursuit-il. "La chance de signer un accord sera plus grande si les discussions ne sont pas anticipées dans le domaine public et empoisonnées avec des 'si' et des 'mais'."

NZZ am Sonntag/SonntagsBlick: L'année 2015 a été la plus chaude en Suisse depuis le début des mesures, rapportent la NZZ am Sonntag et le SonntagsBlick. La moyenne des températures au cours de l'année se situe selon MeteoSuisse à 8,46 degrés, soit 1,3 degré au-dessus des moyennes mesurées entre 1981 et 2010. Le millésime 2015 n'a pas seulement été très chaud, avec son été de feu, mais aussi très sec, relèvent les hebdomadaires. Sans compter que la plupart des glaciers ont perdu entre un et deux mètres de leur couche de glace.

sda-ats

 Toute l'actu en bref