Toute l'actu en bref

Les attentats de Paris ont dramatiquement fait baisser le taux d'occupation des TGV entre la Suisse et la France.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'impact négatif des attentats de Paris sur la société TGV Lyria, mais aussi les particularités de la justice suisse face aux violeurs ou encore la société Swiss Space Systems occupent la presse dominicale. En voici les titres:

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: TGV Lyria, la société commune de la SNCF et des CFF exploitant des trains à grande vitesse entre la France et la Suisse, a enregistré une chute des ventes "pouvant atteindre 45%" après les attentats à Paris, déclare son directeur, Andreas Bergmann dans Le Matin Dimanche. L'impact des attaques "sur le marché aussi bien romand qu'alémanique s'est fait immédiatement sentir", explique-t-il. Mais, selon lui, la demande repart à Genève et Lausanne. Les liaisons de Bâle et Zurich sont, en revanche, toujours affectées. "Les voyageurs ont encore besoin d'être rassurés".

SonntagsZeitung: Près d'un violeur sur trois ne fait pas de prison en Suisse, selon une analyse de l'Office fédéral de la statistique, citée par la SonntagsZeitung. L'an passé, sur les 82 personnes condamnées pour viol, 26 ont obtenu un sursis. Depuis 2006, 327 des 1155 affaires de viol ont débouché sur un sursis (28%). Selon le criminologue Martin Killias, la Suisse est un "cas spécial" en Europe pour ses nombreux sursis dans ces affaires.

NZZ am Sonntag: Le directeur général de SSR, Roger de Weck, devrait quitter son poste dans un peu plus d'un an, selon des informations de la NZZ am Sonntag. Le conseil d'administration prépare la transition, affirment plusieurs sources. Son successeur serait déjà choisi. Il s'agirait de Gilles Marchand, directeur de la RTS. Les délégués de la SSR doivent encore avaliser ce choix. M. de Weck a refusé de commenter, alors que le président de la SSR, Viktor Baumeler a simplement indiqué que cette question est d'actualité vu que M. de Weck s'approche de l'âge de la retraite.

Le Matin Dimanche: Le conseiller national et président de l'UDC Vaud Jacques Nicolet a annoncé son intention de briguer un poste au Conseil d'Etat vaudois. "Je vais déposer ma candidature auprès de mon parti", déclare-t-il dans un entretien diffusé par Le Matin Dimanche. "Avec plus de 20% de l'électorat vaudois, l'UDC a la légitimité d'y être représentée", explique l'agriculteur de Lignerolle (VD). L'UDC Vaud doit désigner le 1er décembre son candidat pour l'exécutif cantonal.

Schweiz am Sonntag: La Confédération table sur une forte croissance des aéroports suisses. L'Office fédéral du développement territorial prévoit que le nombre de passagers du secteur aérien atteindra 80 millions d'ici 2040 en Suisse, soit une hausse de 61% par rapport aux 49,5 millions actuels, rapporte Schweiz am Sonntag, citant un rapport de l'office. La progression la plus importante, 71%, touchera l'aéroport de Zurich. Mais ceux de Genève, Bâle et Berne vont également croître. Seul le site de Lugano pourrait perdre des voyageurs.

Schweiz am Sonntag: Le commandant des forces aériennes suisses, Aldo Schellenberg, étudie la possibilité de supprimer les canons des avions Tiger, affirme Schweiz am Sonntag. La raison serait financière: les munitions ne peuvent en effet être acquises de manière avantageuse que si elles sont commandées en grande quantité. Or un nouvel achat n'entre plus en ligne de compte en raison de la retraite imminente de ces appareils. Le groupe de défense RUAG doit étudier l'éventuelle suppression des canons. Une décision ne sera toutefois pas connue avant le printemps prochain, au moment où le Département fédéral de la défense abordera la question du renouvellement de la flotte des avions de combat.

SonntagsBlick: Les incidents de vol se multiplient dans les Jumbolino vieillissants de Swiss, les avions de la compagnie aérienne prévus pour les courtes distances. Au cours des douze derniers mois, au moins douze cas ont été rendus publics, selon un décompte du SonntagsBlick. Plusieurs d'entre eux concernaient un problème de vapeurs d'huile dans le cockpit, indique une porte-parole de Swiss dans le journal. Les pilotes doivent voler avec des masques à oxygène lorsqu'ils se produisent. L'âge moyen des Jumbolino est environ 17 ans. D'après la porte-parole, les incidents sont dus au hasard et non pas au système.

Le Matin Dimanche: Alors que l'ajournement de faillite de la société Swiss Space Systems, dont le patron Pascal Jaussi a été retrouvé blessé à Aumont (FR) le 26 août, a été prolongé dernièrement jusqu'au 31 mars, le propriétaire des locaux de S3 à Payerne a remis en route la procédure d'expulsion, a indiqué son avocat au Matin Dimanche. Les loyers n'auraient pas été payés depuis la fin de l'année 2015. M. Jaussi avait pourtant affirmé en septembre que la filiale avait été capitalisée en début d'année à hauteur de 29 millions de francs. La somme devait être transférée à la holding, ce qui devait "permettre de rembourser nos créanciers".

Ostschweiz am Sonntag/Zentralschweiz am Sonntag: Le jeune homme de 24 ans qui avait provoqué une descente de police en se rendant à l'université de Bâle avec son fusil d'assaut, a été absous par la justice militaire. Selon elle, il n'a commis aucune faute, rapportent Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. L'homme a expliqué qu'il avait emporté son arme, car il voulait effectuer ses tirs obligatoires. Lors de l'intervention de la police, l'arme n'était pas chargée et la culasse était transportée à part.

sda-ats

 Toute l'actu en bref