Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Santé et travail Être médecin en Suisse est très rentable

Scanner del servizio di medicina nucleare.

Les grandes différences de salaires entre spécialistes de la médecine en Suisse risquent d'influencer les choix des futurs médecins et d'aggraver la pénurie de médecins généralistes.

(Keystone)

En Suisse, une centaine de médecins gagnent plus d’un million de francs par an, selon une étude parue cette semaine. Une profession bien rémunérée mais au sein de laquelle on constate des différences importantes. Même si l’on confronte ces résultats à une comparaison internationale de l’OCDE, les salaires des médecins helvétiques se situent à des niveaux supérieurs.  

«Les revenus des médecins en Suisse sont nettement plus élevés que le suggéraient les précédentes analyses.» C’est la première conclusionLien externe de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) face aux résultats de l’étudeLien externe qu’il a commandée pour combler les lacunes dans les données précédemment disponibles.

Les analyses révèlent de profondes disparités entre les différentes catégories de médecins, que ce soit entre employés et indépendants d’une même spécialisation ou entre les différentes spécialisations. En 2014, le revenu annuel moyen des médecins spécialistes salariés était de 226’924 francs contre 320'209 pour les indépendants, allant de 151'147 francs pour les praticiens salariés à 817'897 francs pour les neurochirurgiens indépendants. 

(swissinfo.ch)

Les résultats mettent aussi en lumière les écarts importants entre hommes et femmes: le revenu des premiers est en moyenne 29% plus élevé que celui de leurs collègues. «Ces variations subsistent même lorsque l’on tient compte de l’expérience professionnelle, du domaine de spécialité et du secteur d’activité», précise l’OFSP, ajoutant «qu’il existe d'autres facteurs qui expliquent ces différences» et que la question fera l'objet d'une analyse plus approfondie. 

(1)

Cinq fois plus que le salaire suisse moyen 

Les disparités constatées en Suisse ne font pas exception au niveau internationale. Des variations analogues ont aussi été mises en évidence dans la plupart des pays de l’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE) dans lesquels les données étaient disponibles, ainsi que le rapporte le Panorama de la santé 2017Lien externe.

Ce dernier montre également que de manière générale le revenu moyen des médecins est nettement supérieur au salaire national moyen. Si l’on compare le revenu moyen des médecins de la Confédération, calculé par l’étude mandatée par l’OFSP, avec le salaire national moyen, il apparaît que les médecins suisses figurent parmi les mieux payés. Le revenu moyen des spécialistes (indépendants et salariés confondus) équivaut à 5,2 fois le salaire moyen helvétique de la même année. Ce ratio est de 3,8 pour les médecins généralistes. Seule l’Allemagne et le Luxembourg ont des ratios plus élevés. 

(swissinfo.ch)

Ministre sur le pied de guerre  

L’étude commissionnée par l’OFSP a été particulièrement soutenue par le ministre de la Santé et des Assurances sociales Alain Berset, dans le contexte de la polémique créée par les demandes des médecins d'augmenter les tarifs fixés pour le remboursement de leurs prestations par l'assurance maladie de base. En début d’année, Alain Berset avait stigmatisé publiquement les revenus stupéfiants de nombreux médecins. Il avait jugé inacceptable le fait que ceux-ci soient pris en charge par l’assurance maladie et donc supportés par les assurés, dont le coût des primes ne cesse d’augmenter.

Des accusations qui avaient été rejetées par les médecins, qui contestent désormais les résultats de l’étude. La bataille semble loin d’être terminée. Dans l’intervalle, l’OFSP a appelé les prestataires de services et les cantons à garantir «une transparence maximale à travers la réalisation d’autres études sur les revenus».


Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.