Toute l'actu en bref

L'Ecossais Andy Murray a remporté pour la troisième fois de sa carrière le Masters 1000 de Shanghai.

Il a dominé en finale l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 19e joueur mondial, 7-6 (7/1) 6-1, après avoir surmonté un petit passage à vide en fin de 1er set.

Il s'agit du 6e trophée de la saison pour le no 2 mondial, qui s'était déjà imposé dans ma mégalopole chinoise en 2010, 2011 et y avait disputé une autre finale, en 2012. Devant 15'000 spectateurs, le Britannique a parfaitement maîtrisé son sujet, hormis à la fin de la première manche, lorsqu'il n'a pas pu convertir trois balles de set sur son service. Mais il s'est immédiatement ressaisi sur le tie-break, notamment en pilonnant régulièrement le revers de l'Espagnol.

Alors que Djokovic - battu en demi-finale par Bautista Agut - semble marquer le pas, Murray est l'homme en forme du moment. Le vainqueur de Wimbledon et champion olympique à Rio, s'il poursuit sur sa lancée, peut aspirer à devenir dans un avenir assez proche no 1 mondial. Il a soulevé dimanche son 41e trophée en tournoi.

sda-ats

 Toute l'actu en bref