Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ski sur herbe Des skis à chenilles pour dévaler les vertes pistes

Il est pour l’instant un sport marginal. Le réchauffement climatique pourrait toutefois faire les heures de gloire du ski sur herbe. Pour l’instant, on ne peut toutefois le pratiquer que dans quelques endroits en Suisse. 

Les meilleurs au monde dévalent les prairies à une vitesse de 90 kilomètres à l'heure, sur des skis à chenilles. En Suisse, le ski sur herbe peut notamment se pratiquer à Bömmeli/Urnäsch (canton d’Appenzell), à Goldingen (St.-Gall), à Escholzmatt/Marbach (canton de Lucerne) et à Acquarossa au Tessin. 

Slalom, slalom géant et Super G. sont les principales disciplines de compétition. Avec l'Autriche, l'Italie et la République tchèque, la Suisse est l'un des leaders mondiaux dans ce curieux sport. 

Le ski sur herbe a été inventé en Allemagne dans les années 1960 pour permettre aux athlètes de s'entraîner pendant les périodes sans neige. L’association suisse de ski sur herbe (Swiss GrasskiLien externe) estime que le réchauffement climatique et le manque de neige pourraient bien augmenter sa popularité à l'avenir.