Navigation

Sauter la navigation

Sous sites

Fonctionnalités principales

Consommation Le retour en grâce des abats

Les bas morceaux de la viande sont de moins en moins prisés des consommateurs suisses et européens. Résultat: environ la moitié d’une bête abattue ne sert plus à l’alimentation humaine. Mais un mouvement a vu le jour pour lutter contre ce gaspillage. Il a désormais aussi atteint la Suisse.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 16.11.2016)

×