Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Lifting complet


La métamorphose de la Genève internationale prend forme




La Place des Nations, avec sa célèbre Chaise cassée, est le théâtre de nombreuses manifestations de protestation. C'est également un endroit apprècié des touristes.  (swiss-image.ch/Christof Schuerpf)

La Place des Nations, avec sa célèbre Chaise cassée, est le théâtre de nombreuses manifestations de protestation. C'est également un endroit apprècié des touristes. 

(swiss-image.ch/Christof Schuerpf)

Des investissements conséquents sont consentis pour transformer et rénover les immeubles des grandes organisations internationales présentes à Genève. Petit tour d'horizon en images. 

Le quartier international de Genève subit de profondes mutations dans le cadre du projet de développement cantonal baptisé «Jardin des Nations». Au total, plus de 2 milliards de francs suisses seront investis dans de nouveaux immeubles, des rénovations majeures, ainsi que dans le réseau de transport local. Une grande partie des fonds nécessaires à ces investissements est issue de prêts cantonaux et fédéraux. 

Voici une sélection des nouveaux immeubles et des transformations en cours:

Le nouveau bâtiment prévu dans le complexe du Palais des Nations.  (UNOG)

Le nouveau bâtiment prévu dans le complexe du Palais des Nations. 

(UNOG)

Le canton de Genève et les autorités fédérales ont récemment donné leur feu vert à des prêts conséquents pour la rénovation et la transformation du Palais des Nations. Le siège européen historique de l'ONU construit dans les années 1930 doit être rénové pour un coût total de 836,5 millions de francs, dont la moitié est financée par des prêts sans intérêt de la Confédération (292 millions de CHF) et des cantons (108 millions de CHF). 

Un nouvel immeuble qui se fond dans le paysage vallonné sera également construit au Nord-Est du complexe. Il pourra accueillir 700 personnes, principalement des collaborateurs du Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme à Genève. Le Palais des Nations accueille à l'heure actuelle 2800 personnes. Les travaux seront menés entre 2017 et 2023.  

La nouvelle aile du siège de l'OMS.  (WHO)

La nouvelle aile du siège de l'OMS. 

(WHO)

Au Nord du Palais des Nations, des travaux de rénovation débuteront également l'an prochain au siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un immeuble de bureaux de neuf étages remplacera une aile préfabriquée vieillissante dans un sytle qui reflète le design original voulu par l'architecte Jean Tschumi dans les années 1960. Les coûts des travaux de rénovation, qui devraient durer trois ans, sont estimés à 140 millions de francs. Une grande partie sera couverte par la Confédération (76,4 millions de CHF) et Genève (29,6 millions de CHF). 

Le nouveau Campus Santé.  (Credit Suisse/Implenia)

Le nouveau Campus Santé. 

(Credit Suisse/Implenia)

D'autres organisations actives dans le domaine de la santé et liées à l'OMS seront également hébergées dans de nouveaux locaux. La construction du 'Campus Santé', un nouveau bâtiment destiné à abriter 1500 collaborateurs du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi que le GAVI, une organisation de promotion des vaccins, a débuté. On espère ainsi que des synergies seront établies avec l'OMS et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), qui se trouvent à proximité.

Le siège de l'Organisation internationale du travail (OIT).  (Simon Bradley/swissinfo.ch)

Le siège de l'Organisation internationale du travail (OIT). 

(Simon Bradley/swissinfo.ch)

Autre bâtiment à subir un lifting complet, l'imposant siège de l'Organisation international du travail (OIT), qui héberge 1400 employés sur 11 étages. Des travaux de désamiantage ainsi qu'un remodelage complet des surfaces intérieures sont prévus. 

La Confédération a octroyé un prêt de 70 millions de francs et le canton de Genève a fait don du terrain. Pour aider à financer l'opération, l'OIT a également vendu des terrains qu'elle possédait aux alentours de l'immeuble. Un lot 7000 mètres carrés à été cédé à l'Arabie saoudite, qui entend y construire des logements de luxe, et un autre à l'Institut des hautes études internationales et du développement, avec pour but d'y construire des logements d'étudiants. 

Près de 29'500 diplomates et fonctionnaires internationaux sont basés à Genève. Parmi eux, 9500 travaillent pour les Nations Unies. Se rendre au travail peut représenter un véritable casse-tête. Pour y remédier, les autorités ont l'intention d'investir 500 millions de francs dans la mobilité locale d'ici 2025 

Un tunnel routier souterrain sera construit depuis la sortie d'autoroute du Grand-Saconnex, à proximité de l'aéroport, jusqu'aux abords de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La fin des travaux est prévue en 2021. Ce projet se poursuivra avec une extension de la ligne 15 du tram au Nord de la Place des Nations jusqu'au Grand-Saconnex, et éventuellement même jusqu'à la ville frontalière française de Ferney. 

Dans l'intervalle, un réseau de sentiers pour les piétons et les cyclistes verra le jour dans le quartier international. Des bâtiments et des villas historiques appartenant au canton vont également subir des travaux de rénovation.

Un crédit de 12 millions de francs pour l'UIT

La Confédération a délié mercredi les cordons de sa bourse en faveur de la Genève internationale pour la troisième fois cette année. C'est au tour d'un des bâtiments du siège de l'Union internationale des télécommunications (UIT) de bénéficier d'une aide de 12 millions de francs.

Le Conseil fédéral a approuvé mercredi ce prêt sans intérêts à la Fondation des immeubles pour les organisations internationales (FIPOI) pour le financement des travaux préparatoires. Le bâtiment de l'UIT sera entièrement démoli puis reconstruit.

Le maintien en état des bâtiments de la Genève internationale est une question stratégique pour laquelle le gouvernement est prêt à mettre la main au porte-monnaie. Ce soutien est primordial pour renforcer l'image de la Genève internationale en tant que principal centre de gouvernance mondiale, souligne le Conseil fédéral.


(Traduction de l'anglais: Samuel Jaberg), swissinfo.ch

×