Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Soins à la population Un dentiste nomade

Il rend visite aux patients directement à la maison ou les accueille dans sa «roulotte dentaire». Depuis 2014, le dentiste Michael Keller sillonne le canton d’Uri dans son bus aménagé, afin de soigner les dents des personnes âgées.

Après ses études et quelques emplois d’assistant dentaire, Michael Keller a décidé d’ouvrir un cabinet à Andermatt (canton d’Uri), dans un futur centre de santé. Mais la construction de l’établissement a été retardée de deux ans. À cette époque, il a réalisé que nombre de personnes âgées habitant dans des vallées reculées ou en maisons de retraite conservaient leurs dents et devaient en prendre soin. C’est alors qu’il a eu l’idée de partir sur les routes en tant que dentiste nomade.

Michael Keller s’est vite rendu compte que de nombreuses personnes âgées ou dépendantes négligeaient leurs soins dentaires. La visite d’un dentiste à domicile n’était donc pas seulement souhaitée, mais bel et bien indispensable. Avec son projet «Geriadent», Michael Keller veut maintenant sensibiliser à cette problématique d’autres dentistes, mais également les aides à domicile et le personnel soignant des homes. La Haute école de Lucerne apporte un soutien scientifique au projet, alors que le canton d’Uri est en train de réfléchir à un soutien financier.

Le docteur Keller traite deux à quatre patients par jour. Son travail est extrêmement créatif, car il doit improviser au quotidien. Il prend beaucoup de temps avec ses patients, sans forcément toujours tout facturer. Il gagnerait bien plus d’argent en tant que «dentiste classique». «Je suis sans doute le dentiste le plus pauvre de Suisse!», affirme-t-il, en ayant l’air très heureux de sa situation.


Avec ces images, le photographe Remo NägeliLien externe a gagné le deuxième prix du «Swiss Press Photo Award»Lien externe dans la catégorie «Histoires suisses».