30 millions de francs investis dans un site technologique en Valais


 Toute l'actu en bref

Le BioArk de Viège abrite notamment une plate-forme de conditionnement de médicaments.

BioArk Visp

(sda-ats)

Viège a inauguré mercredi un site technologique high-tech. Il abrite notamment un centre de conditionnement de médicaments "unique en Suisse". Un partenariat privé-public finance l'investissement de plus de 30 millions de francs.

Après Monthey, c'est au tour de Viège d'accueillir un site technologique dédié aux biotechnologies et aux sciences de la vie. Le BioArk de Viège regroupe des PME, des start-up et l'école intercantonale des laborantins en chimie et biologie depuis la rentrée scolaire d'août dernier, a précisé à l'ats Cédéric Luisier, responsable communication de la fondation The Ark.

Une plate-forme de conditionnement de médicaments exploitée par la société Swissfillon AG occupe tout le rez-de-chaussée du nouveau bâtiment de quatre étages, soit quelque mille mètres carrés. "Cette plate-forme unique en Suisse permettra d'attirer des clients de toute l'Europe", relève Cédric Luisier.

Portes ouvertes

Pour l'heure, les trois quarts du BioArk sont occupés. Les contacts en cours devraient conduire à une occupation complète et un deuxième bâtiment est déjà en projet sur la même zone, à l'entrée du site chimique de Viège, poursuit le responsable communication.

L'investissement total se monte à plus de 30 millions de francs. L'Etat du Valais a octroyé une subvention de 3 millions de francs et la commune de Viège a pris en charge un crédit de 3 millions. Le reste est issu de prêts bancaires et d'investissements directs de Swssfillon AG.

Le public pourra découvrir le nouveau BioArk samedi. Des portes ouvertes sont organisées de 10h00 à 16h00.

ATS

 Toute l'actu en bref