Toute l'actu en bref

Des fausses factures pour des logiciels de bureau sont en circulation (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le Secrétariat d'Etat à l’économie (SECO) reçoit un nombre croissant d'annonces concernant des fausses factures pour des commandes de logiciels. Les factures sont adressées par poste à des entreprises en Suisse, alors qu'elles n'ont pas passé de telles commandes.

Ces factures sont envoyées soit sous le nom "Office World" par une entreprise qui semble avoir son siège au Monténégro, soit sous le nom "Office Max", avec siège à Barcelone, écrit le SECO mardi.

Les courriers au format A4 comportent certes un numéro de référence ainsi que le nom d'une personne de référence dans l'entreprise destinataire, mais les factures sont fallacieuses, les commandes n'ayant pas été passées, ni les marchandises reçues.

Selon les conditions générales au verso du courrier, la facture ne constitue en réalité qu'une offre: le paiement de la facture équivaut à son acceptation. Le SECO recommande bien sûr aux personnes qui reçoivent ces factures de ne pas les payer.

sda-ats

 Toute l'actu en bref