Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les policiers britanniques ont été appelés à plusieurs reprises récemment suite aux signalements de farceurs déguisés en clowns effrayants. La psychose des clowns sinistres est partie des Etats-Unis (image symbolique).

KEYSTONE/AP/JULIO CORTEZ

(sda-ats)

"La plaisanterie est allée un peu trop loin": à l'approche d'Halloween, clowns et policiers britanniques craignent que la psychose des clowns sinistres, partie des Etats-Unis, ne s'installe au Royaume-Uni.

Les policiers britanniques ont été appelés à plusieurs reprises récemment suite aux signalements de farceurs déguisés en clowns effrayants. Certains d'entre eux ont été aperçus brandissant des couteaux.

"La plaisanterie est allée un peu trop loin", déclare Andy the Clown, clown à plein temps depuis dix ans dans l'est de l'Angleterre. Pour lui comme pour ses confrères, face à la multiplication des incidents, c'est l'image de la profession qui est en jeu. Réunis lors d'un colloque à Barcelone la semaine dernière, des clowns professionnels ont ainsi débattu de la meilleure manière de combattre la paranoïa actuelle autour des clowns.

"Les gens sont assez intelligents pour faire la différence entre un crétin dans un costume et quelqu'un que vous inviteriez volontiers pour l'anniversaire d'un enfant", croit toutefois Andy. "Je travaille avec mon coeur. Je veux faire sourire les gens et les rendre heureux, pas les effrayer."

Plusieurs incidents

De son côté, la police de Londres a annoncé mardi qu'elle enquêtait sur plusieurs incidents impliquant des clowns sinistres. "Nous nous attendons à une recrudescence de ce type d'incidents à l'approche d'Halloween", a indiqué dans un communiqué Julian Bennett, commissaire de police londonien.

A Caerphilly, dans le sud du pays de Galles, un jeune homme de 18 ans s'est lui vu infliger une amende pour avoir effrayé des enfants devant une école de la ville.

"J'espère que cela enverra un message fort à tous ceux qui souhaitaient alimenter cette psychose", a déclaré Paul Staniforth, un responsable de la police locale, mettant en garde contre ce que certains, grimés en clowns sinistres, estiment être "cinq minutes d'amusement".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS