Toute l'actu en bref

Timea Bacsinszky et Martina Hingis n'ont pas répété l'exploit signé par Roger Federer/Stan Wawrinka lors des JO 2008. Elles doivent se contenter de l'argent à Rio.

La Vaudoise et la St-Galloise se sont inclinées 6-4 6-4 en 1h38' en finale du double face à la paire russe Ekaterina Makarova/Elena Vesnina (no 7). Après le bronze obtenu par Giulia Steingruber au saut, la Suisse comptabilise désormais cinq breloques à Rio, soit une de plus qu'en 2012 à Londres, avec déjà autant de médailles d'or (2).

Bacsinszky/Hingis, qui auraient pu offrir à la Suisse son 50e titre olympique dans des joutes estivales, n'ont pas à rougir d'une défaite subie face à un duo sacré à deux reprises dans des tournois du Grand Chelem (Roland-Garros 2013, US Open 2014). N'empêche qu'il y a comme un goût d'inachevé à l'issue d'une finale dans laquelle la paire helvétique n'a pas livré son meilleur match de la semaine.

La paire helvétique a singulièrement manqué de tranchant dimanche en début d'après-midi, et surtout d'efficacité sur les points importants. Bacsinszky/Hingis se sont en effet procuré six balles de break au total, sans parvenir à concrétiser. Elles ont surtout raté le coche dans le sixième jeu de la deuxième manche, s'offrant trois opportunités de ravir le service d'Ekaterina Makarova alors qu'elles menaient 3-2.

Timea Bacsinszky et Martina Hingis furent en outre trop vulnérables sur leurs propres jeux de service, remportant seulement 59% des points joués derrière leurs premières balles. Leur manque d'automatismes est apparu au grand jour face à Ekaterina Makarova et Elena Vesnina, qui ont pu imposer leur force de frappe supérieure. Les Russes ont signé le premier break du match dans le septième jeu, forçant la décision en s'emparant du service de Timea Bacsinszky dans le neuvième jeu du deuxième set.

Cette défaite ne saurait cependant remettre en cause l'excellence du parcours de la paire helvétique. Pour mémoire, Timea Bacsinszky et Martina Hingis ont finalement fait équipe à Rio à la suite du forfait sur blessure de Belinda Bencic, et n'avaient jamais joué côte à côte avant le tournoi carioca. Elles sont par ailleurs revenues de très loin vendredi soir en demi-finale, écartant deux balles de match face aux Tchèques Andrea Hlavackova/Lucie Hradecka dans une partie où elles s'étaient retrouvées menées 7-5 3-0. Cet argent fera leur bonheur.

sda-ats

 Toute l'actu en bref