Toute l'actu en bref

Belinda Bencic (WTA 26) n'a pas passé l'écueil du 1er tour à New Haven. La Saint-Galloise s'est fait battre par la Belge Kirsten Flipkens (WTA 68), qualifiée en tant que "lucky loser", 6-1 4-6 7-5.

La jeune Suissesse a souvent paru empruntée face à l'expérimentée Belge de 30 ans et son revers slicé. Sur les mises en jeu adverses, la numéro 2 helvétique a connu toutes les peines du monde à prendre le jeu à son compte. Ce fut le cas jusqu'au milieu du deuxième set. Menée 4-2, Belinda Bencic a soudainement repris le fil de la partie et commis nettement moins d'erreurs directes. Précise et puissante en revers, la Saint-Galloise a commencé à déborder la Belge qui a tenté de répondre par la finesse. Sans succès.

Mais alors qu'elle semblait filer vers la victoire en menant 5-2 dans la troisième manche, Bencic a été rattrapée par ses vieux démons. Elle a alors perdu les cinq jeux suivants pour une mortifiante défaite. Bencic sait qu'elle devra impérativement gommer ses fautes au service. Les neuf doubles fautes font tache dans les statistiques. Agacée en fin de partie, la Saint-Galloise a plusieurs fois jeté sa raquette au sol dans un mélange de rage et de dépit.

Si elle veut aller plus loin que le premier tour à New York, Bencic doit impérativement retrouver de la constance. Sans ça, le périple new-yorkais risque d'être bien court.

sda-ats

 Toute l'actu en bref