Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est avant tout autour des lacs que se sont concentrés les cas de grippe aviaire.

(sda-ats)

Les mesures de prévention contre la grippe aviaire qui a sévi cet hiver en Suisse et en Europe seront levées dès samedi. Au total 121 cas ont été confirmés, mais aucun n'a concerné la volaille domestique.

Depuis le début du mois de mars, les températures se sont adoucies. La majorité des oiseaux migrateurs a quitté ses quartiers d'hiver et le risque de contaminer la volaille domestique diminue, écrit vendredi l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Par rapport à l'Europe, la Suisse a eu beaucoup d'oiseaux sauvages touchés par la grippe aviaire, 121 cas confirmés sur 376 oiseaux examinés). C'est en revanche l'un des rares pays à ne pas avoir eu de cas positifs dans la volaille domestique.

La structure des installations de détention de volailles, les mesures de prévention prises rapidement et le petit nombre de palmipèdes d'élevage ont probablement contribué à cette situation. De plus, les oiseaux migrateurs semblent résider l'hiver sur les lacs suisses au lieu de traverser le pays par vagues successives comme ils le font sur les grands axes de migration, ajoute l'OSAV.

ATS