Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a une tradition de bons offices, qu'elle a notamment proposés dans le cadre du conflit en Ukraine (archives).

Keystone/EPA/ANATOLII STEPANOV

(sda-ats)

Une formation en médiation de conflit ouvrira en septembre à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), avec le soutien du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Elle vise à créer un réservoir de médiateurs internationaux prêts à intervenir.

"On n'arrive pas à régler les conflits quand on n'a pas pris les choses sérieusement assez tôt", a expliqué Didier Burkhalter au journal de 12h30 de la RTS. "Si l'on doit faire de la médiation, il faut le faire très vite, avec de très bonnes compétences", a poursuivi le responsable du DFAE, se référant à la tradition suisse de bons offices, proposés récemment dans le cadre du conflit en Ukraine.

La formation en cours d'emploi sera dispensée à 24 personnes durant trois semestres, d'après la RTS, à partir de la rentrée académique de septembre. Elle devrait à nouveau être proposée en 2019 et 2021. La Confédération participera à hauteur d'un tiers à son financement, l'EPFZ misant aussi sur le soutien financier d'autres Etats.

ATS