Toute l'actu en bref

BlackBerry va cesser la production de son smartphone Classic, le dernier de ses modèles dotés uniquement d'un clavier physique (archives).

KEYSTONE/EPA/MAST IRHAM

(sda-ats)

BlackBerry va cesser la production de son smartphone Classic, le dernier de ses modèles dotés uniquement d'un clavier physique. L'équipementier canadien de télécommunications compte renouveler sa gamme, a-t-il annoncé mardi.

BlackBerry avait lancé le Classic en 2014 à la demande de clients d'entreprise. Ceux-ci souhaitaient renouer avec l'emblématique clavier qui avait fait la réputation du groupe canadien au début des années 2000.

La décision d'abandonner cet appareil s'explique tout simplement par le fait que le Classic a dépassé sa durée de vie utile, a indiqué Ralph Pini, directeur de BlackBerry, sur le site du groupe. "Nous renouvelons notre gamme de smartphones avec des boîtiers à la fine pointe de la technologie", a ajouté M. Pini.

Dans le rouge

BlackBerry a essuyé une nouvelle perte pour son premier trimestre, après deux exercices dans le rouge, avec des ventes toujours en recul pour les smartphones. Sur le premier trimestre fiscal (clos le 31 mai), BlackBerry a subi une perte de 670 millions de dollars (654,5 millions de francs), tandis que ses ventes reculaient à 424 millions de dollars.

Pour tenter de se relancer, l'entreprise, en proie à des difficultés depuis plusieurs années, mise de plus en plus sur les logiciels et les services aux entreprises. Mais elle n'a pas pour autant renoncé complètement aux smartphones, même si elle n'est plus qu'un acteur très marginal sur ce marché. BlackBerry continue de produire des smartphones disposant à la fois d'un clavier physique et d'un clavier tactile.

L'annonce a fait reculer l'action de BlackBerry de plus de 4% mardi à la Bourse de Toronto, à 8,51 dollars.

sda-ats

 Toute l'actu en bref