Toute l'actu en bref

Tous les voyants étaient au vert à la Bourse de Tokyo jeudi, signe que les indices, dont le Nikkei au centre sur la photo, étaient à la baisse.

KEYSTONE/AP/SHUJI KAJIYAMA

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a fini jeudi en forte baisse après la décision de la Banque du Japon (BoJ) de laisser inchangée sa politique monétaire. L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a chuté de 3,05% pour s'inscrire à 15'434,14 points à la clôture.

L'indice Nikkei est malmené ces derniers temps sur fond d'anxiété des places financières mondiales à l'approche du vote britannique sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne. L'indice élargi Topix a lâché pour sa part 2,78% à 1241,56 points.

La Bourse, qui avait démarré sur une note négative, a accéléré sa chute dans la foulée de la décision de la Banque du Japon (BoJ) de laisser inchangée sa politique monétaire, optant pour la prudence à une semaine du référendum sur le Brexit.

Sur le volet des changes, le dollar a aussitôt chuté. Il s'affichait à 104,10 yens au moment de la fermeture de la place tokyoïte, un niveau inédit depuis l'été 2014, contre 106,20 yens mercredi.

La décision prise mercredi par la Réserve fédérale américaine (Fed) de ne pas relever ses taux dans l'immédiat jouait également à la baisse sur le billet vert.

L'euro se situait dans le même temps autour de 117,30 yens, contre 118,95 yens la veille. La monnaie européenne n'avait pas connu un tel plancher face au yen depuis près de trois ans et demi.

sda-ats

 Toute l'actu en bref