CAN 2017: le Gabon encore accroché et dos au mur


 Toute l'actu en bref

Le Gabon a, comme lors du match d'ouverture de "sa" CAN contre la Guinée-Bissau, été tenu en échec 1-1, cette fois-ci par le Burkina Faso.

Les Panthères ont même échappé au pire puisque ce sont elles qui ont concédé l'ouverture du score.

C'est Nakoulma qui, à la 23e, a conclu une contre-attaque menée à la vitesse de l'éclair. Les Gabonais ont finalement sauvé les meubles, encore une fois grâce à leur vedette Pierre-Emerick Aubameyang, lequel a provoqué un penalty qu'il a lui-même transformé à la 38e.

Le Gabon a ensuite poussé mais se sont souvent heurtés à un Kouakou décisif dans la cage burkinabée. Avec seulement deux points, les Panthères sont maintenant dos au mur et devront gagner contre le Cameroun dimanche prochain.

Les Lions indomptables ont eux aussi dû courir après le score mercredi, après le 1-0 signé Piqueti pour la Guinée-Bissau (13e). Mais les jeunes Camerounais ont su se relever grâce à Siani (61e) et Ngadeu-Ngadjui (79e).

Le Cameroun se retrouve donc en position favorable avant sa dernière rencontre, puisqu'un nul lui assurera une place en quart de finale. La bonne nouvelle pour la sélection dirigée par le Belge Hugo Broos est que le Gabon n'a pas perdu que deux points contre le Burkina, mais aussi des forces vives.

Et pas des moindres puisque le sélectionneur espagnol José Antonio Camacho a confirmé les forfaits pour le reste du tournoi de Johan Obiang (Troyes) et, surtout, du milieu de terrain de la Juventus Mario Lemina, touché au dos et pas aligné mercredi.

ATS

 Toute l'actu en bref