Challenge League: procédure contre Wil


 Toute l'actu en bref

La commission de discipline de la Swiss Football League a ouvert une procédure contre le FC Wil. En cause, le changement non autorisé dans l'actionnariat du club.

La SFL a expliqué que la mise en route de la procédure n'avait rien à voir avec la direction actuelle du club. Elle est motivée uniquement par le fait que les actions ont changé de mains.

Selon l'article 8 du règlement des licences, des modifications au sein de l'actionnariat demandent l'accord des autorités qui décernent ces licences. Un changement qui modifie l'identité de l'actionnaire majoritaire tombe donc sous cette disposition.

Depuis juin 2015, le FC Wil 1900 AG était contrôlé par Mehmet Nazif Günal, fondateur du groupe MNG. Il exerçait son pouvoir par l'intermédiaire d'une société du groupe basée à Dubai. Cette dernière a mis fin à ses paiements réguliers au FC Wil 1900 AG à fin janvier.

Simultanément, les administrateurs turcs ont démissionné du club et informé que toutes les actions de la société à Dubai ont été remises à un tiers, dont l'identité reste inconnue.

Outre cette première procédure, le FC Wil est sous la menace d'une autre action disciplinaire de la SFL si les salaires du mois de janvier ne sont pas versés d'ici fin février. La situation du club n'incite donc pas à l'optimisme.

ATS

 Toute l'actu en bref