Toute l'actu en bref

Bossard a vu au cours du premier trimestre son chiffre d'affaires s'étoffer de 0,9% par rapport à la même période de 2015. Les ventes du spécialiste zougois des techniques d'assemblage industriel se sont établies à 170,4 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a été pénalisé par la baisse de la demande en Suisse, a indiqué Bossard lundi. En monnaies locales, il a reculé de 0,4% sur un an.

Les résultats en Suisse, affectés par la force du franc, ont été en partie compensés par une progression des ventes de 2,5% en Europe, à 103,6 millions de francs. Le groupe réalise 61% de son chiffre d'affaires dans cette zone.

Le marché américain a connu un début d'année plus difficile, avec un recul des ventes de 0,9% à 43,8 millions de francs. En Asie, le déclin a été plus marqué. Les revenus ont diminué de 2,1% à 23 millions de francs. Les activités ont particulièrement ralenti sur le marché chinois.

Résultats positifs attendus en 2016

"Après un troisième et quatrième trimestres 2015 faibles, nous avons bien débuté 2016. La plus grande incertitude pour le reste de l'année est le développement général de l'économie, qui n'est pas solide", a déclaré le directeur général de Bossard, David Dean, cité dans le communiqué.

Le groupe s'attend à une croissance positive sur l'ensemble de l'exercice à condition que la situation au niveau des taux de change reste inchangée. Bossard a inscrit en 2015 un bénéfice net de 54,5 millions de francs et un chiffre d'affaires de 656,3 millions de francs.

sda-ats

 Toute l'actu en bref