Pékin - Les médias officiels chinois ont fustigé "l'erreur" de Google, qui redirige désormais automatiquement vers Hong Kong les connexions sur son site chinois afin de contourner la censure. Ils ont accusé la firme de collusion avec les services secrets américains.
Grâce au détournement vers Hong Kong, Google contourne les exigences d'autocensure de Pékin. Les quelque 400 millions d'internautes chinois n'ont toutefois pas acquis un plus grand accès à la toile libre mondiale, la censure chinoise ayant pris le relais pour bloquer les sites prohibés.
Les quotidiens officiels en anglais "China Daily" et le "Global Times", principalement destinés à un public étranger, ainsi que le "Global Times" en chinois, consacraient leurs unes de mercredi à la décision de l'entreprise californienne.
"Pour les Chinois, Google n'est pas dieu et même s'il fait étalage de politique et de valeurs, ce n'est pas dieu", a décrété en une l'édition internationale du "Quotidien du Peuple".
"En fait, Google n'est pas innocent quand on parle de valeurs. Sa coopération et sa collusion avec les agences de sécurité et services secrets américains sont bien connues", a ajouté l'organe du parti communiste.
Le "Global Times" a appelé de son côté "les entreprises étrangères à s'adapter à la société chinoise en transition" invoquant le dicton "à Rome, fais comme les Romains".
Les tentatives de politisation de Google "ont rencontré l'opposition forte du gouvernement et de la société chinoise" et entraîné "une chute de crédibilité" pour l'américain, a-t-il aussi affirmé, promettant que les internautes chinois éprouveraient peu de regrets devant son départ.
De nombreux journaux en chinois n'ont cependant pas commenté l'affaire Google.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.