Pékin - Le panchen lama choisi par Pékin a été nommé délégué à la Conférence consultative politique du peuple chinois. Il participera à cet organisme censé conseiller le parlement. Le panchen lama désigné par le dalaï lama a lui disparu il y a plusieurs années.
Deuxième plus haut dignitaire du bouddhisme tibétain, le panchen lama a été intronisé en 1995 par les autorités chinoises à l'âge de 6 ans. Le dalaï lama avait choisi un autre enfant dont la candidature s'est vue refusée par Pékin. Il a disparu depuis et se trouverait en résidence surveillée.
Le mois dernier, le panchen lama officiel a été élu vice-président de l'association bouddhiste de Chine qui gère les activités des différentes branches du bouddhisme chinois.
Lors d'un discours prononcé devant l'Association, contrôlée par le régime, il avait affirmé vouloir "soutenir la direction du Parti communiste", selon l'agence officielle.
Les autorités chinoises semblent essayer de le mettre sur le devant de la scène dans le cadre de leur offensive contre le dalaï lama, que Pékin accuse de "séparatisme".
Le sort du panchen lama désigné par le dalaï lama est incertain. Certaines organisations de défense des droits de l'homme le qualifient de "plus jeune prisonnier politique du monde". Il n'a pas été vu en public depuis 1995, lorsqu'il avait 6 ans.
Le panchen lama joue un rôle-clé dans le bouddhisme tibétain. Il est notamment chargé de choisir la réincarnation du dalaï lama, le chef spirituel des Tibétains, quand celui-ci vient à mourir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.