Clientis a amélioré sa performance l'an passé


 Toute l'actu en bref

Malgré des revenus en baisse, Clientis a accru sa rentabilité l'an passé. Le groupe constitué de 15 banques régionales, dont ici à l'image celle de Zurich, a dégagé un bénéfice net de 63,4 millions de francs, 16,9% de plus qu'en 2015 (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Malgré des revenus en baisse, Clientis a accru sa rentabilité l'an passé. Le groupe constitué de 15 banques régionales, dont une seule en Suisse romande, à Courtelary, dans le Jura bernois, a dégagé un bénéfice net de 63,4 millions de francs, 16,9% de plus qu'en 2015.

Le résultat opérationnel a pour sa part progressé de manière encore plus marquée, s'étoffant de près d'un quart (+24,1%) en l'espace d'un an à 67,7 millions de francs, écrit mercredi le groupe établi à Berne. La performance reflète le fait que ce dernier a amorti en 2015 la dernière tranche pour le passage en 2011 au logiciel bancaire Finnova.

Sur l'exercice sous revue, le groupe, présent dans les cantons de Berne, d'Argovie, de Fribourg, de Lucerne, de St-Gall, de Soleure, de Schaffhouse et de Zurich, a cependant subi un léger tassement de ses revenus de 0,6% à 208,3 millions de francs. La diminution reflète la contraction de 0,9% à 165,4 millions des opérations d'intérêts.

Les charges d'exploitation ont dans le même temps crû de 0,9% à 127 millions de francs, conséquence de frais de personnel en hausse, tout comme l'effectif du groupe. A fin 2016, les 69 succursales Clientis employaient au total 619 salariés ou 509 postes à temps plein, soit huit de plus que douze mois plus tôt.

Optimisme de mise

L'an passé, le groupe a vu affluer de nouveaux dépôts de ses clients à hauteur de 373 millions de francs, portant leur total à un peu plus de 10 milliards de francs, soit 3,95 de plus qu'en 2015. Les prêts à la clientèle, essentiellement des crédits hypothécaires, ont augmenté en parallèle de 3,7% à 12,11 milliards.

A fin décembre, le total du bilan du groupe Clientis se chiffrait à 14,04 milliards de francs, 4,2% de plus qu'à la date correspondante de 2015. Evoquant l'exercice en cours, l'établissement se montre optimiste malgré la persistance attendue du bas niveau des taux d'intérêt. Celui-ci escompte ainsi acquérir des volumes d'affaires supplémentaires cette année.

ATS

 Toute l'actu en bref