Coupe du monde: la FIFA approuve le passage à 48 équipes


 Toute l'actu en bref

La FIFA a approuvé l'élargissement de la Coupe du monde à 48 équipes dès 2026, contre 32 actuellement.

La compétition sera organisée en seize groupes de trois équipes. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour des seizièmes de finale, nouveau premier échelon de la phase à élimination directe (actuellement 8es de finale). On ne sait encore rien des modalités précises de la compétition. Celles-ci seront dévoilées à l'issue du Conseil de la FIFA.

Le président Gianni Infantino avait lancé plusieurs pistes de réflexion ces derniers mois, comme la suppression des matches nuls en phase finale (on effectuerait directement une séance de tirs au but si le score est paritaire après 90 minutes).

L'autre grande question sera de distribuer ces nouvelles places au Mondial entre les cinq confédérations. Mais ce point, politiquement délicat, ne devrait être discuté que lors du congrès de la FIFA au mois de mai prochain, à Bahreïn.

Actuellement, la Coupe du monde réunit 32 nations réparties en huit groupes de quatre, avec les deux premiers qui se qualifient pour les 8es de finale. Ce format est né pour l'édition de 1998, remplaçant le précédant qui ne comptait que 24 pays.

Il s'agissant du principal point au programme du président de la FIFA Gianni Infantino lors de sa campagne électorale. Cet élargissement est surtout dicté par des raisons économiques, plus d'équipes signifiant également plus de recettes pour la FIFA et les fédérations nationales.

Infantino, en tant que secrétaire général de l'UEFA, avait été un des artisans de l'élargissement de la phase finale de l'Euro, passé à 26 équipes contre 16 l'été dernier.

ATS

 Toute l'actu en bref