Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le typhon Sarika a frappé la côte orientale de Luzon dans la nuit, déversant des trombes d'eau sur une bonne partie de l'île.

KEYSTONE/EPA/FRANCIS R. MALASIG

(sda-ats)

Plus de 12'000 personnes ont été contraintes à se mettre en sécurité pour échapper au typhon Sarika qui s'est acharné dimanche sur Luzon, la principale île des Philippines. Le pays se préparait à affronter une nouvelle tempête.

Des toits ont été arrachés, de petits glissements de terrain ont été constatés de même que des inondations, selon les autorités qui disent cependant qu'il est encore trop tôt pour savoir si le typhon a fait des victimes sur Luzon. La veille, un homme avait été tué sur l'île orientale de Catanduanes tandis que trois autres personnes avaient été portées disparues.

Sarika a frappé la côte orientale de Luzon dans la nuit, déversant des trombes d'eau sur une bonne partie de l'île avant de s'évacuer en mer de Chine méridionale dans l'après-midi de dimanche.

"Les toits de certaines maisons ont été arrachés et l'électricité a été coupée en certains endroits", a déclaré à l'AFP Mina Marasigan, porte-parole du Conseil national de la gestion des catastrophes.

Nouveau typhon attendu

Les Philippines doivent désormais se préparer à l'arrivée du typhon Haima, peut-être dès jeudi. Il devrait frapper les mêmes régions, selon les services météorologiques.

L'archipel subit régulièrement des tempêtes meurtrières, avec en moyenne chaque année une vingtaine de typhons. C'est souvent la première masse terrestre d'importance que rencontrent les typhons qui se forment dans l'océan Pacifique.

Les scientifiques estiment que la virulence des tempêtes de ces dernières années est imputable au changement climatique. En novembre 2013, 7350 personnes avaient péri ou avaient été portées disparues lors du passage du super-typhon Haiyan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS