Deux hommes grièvement blessés lors d’une explosion à Lugnorre (FR)


 Toute l'actu en bref

Une explosion s'est produite à Lugnorre (FR) dans un atelier de machines agricoles. Par mesure de précaution, la police a fait évacuer les neuf habitants des trois maisons voisines.

Police cantonale de Fribourg

(sda-ats)

Une explosion à Lugnorre (FR), au bord du lac de Morat, a fait deux blessés graves. L'accident, survenu samedi vers 16h50, s'est produit dans un atelier de machines agricoles. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de la déflagration.

Alertés, les secours ont porté assistance à deux jeunes gens grièvement brûlés par la déflagration. L'un d'eux, qui se trouvait encore à l'intérieur du bâtiment, a été pris en charge par la REGA et transporté à l'hôpital universitaire de Zurich. Le second a été héliporté au CHUV à Lausanne. Les victimes étaient respectivement âgées de 16 et 22 ans.

D'après les premières investigations, le fils du propriétaire des lieux ainsi qu'un ami étaient en train de meuler une petite armoire métallique encastrée dans un mur lorsque celle-ci a explosé, a indiqué la police cantonale fribourgeoise. Les raisons précises de l'explosion n'ont pas encore pu être établies.

Evacuation

Par mesure de précaution, la police a fait évacuer les neuf habitants des trois maisons voisines, écrit-elle dans son texte publié dans la nuit de samedi à dimanche.

Dépêché sur place le NEDEX (Neutralisation, enlèvement, détection d'engins explosifs) a confirmé "que la zone était sécurisée et qu'il n'y avait plus de risque d'explosion", complètent les forces de l'ordre dans leur communiqué. Les neuf habitants ont pu regagner leur logement durant la journée de dimanche. Le centre du village a été rouvert à la circulation après minuit et demi.

Au total, une centaine de personnes sont intervenues sur les lieux de l'accident, dont une cinquantaine de sapeurs-pompiers.

Dans un premier temps, la police avait fait état d'une troisième personne légèrement blessée. Mais la blessure de celle-ci, qui se trouvait à l'extérieur de l'atelier, n'avait rien à voir avec la déflagration, a précisé dimanche matin Bernard Vonlanthen, porte-parole de la police.

ATS

 Toute l'actu en bref