Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Simone Hunziker est la première femme à recevoir une des plus importantes distinctions en Inde dans le domaine de la médecine ayurvédique.

(sda-ats)

La Suissesse Simone Hunziker est la première femme et la première personne étrangère à se voir attribuer la plus haute distinction indienne en matière de médecine traditionnelle. Cette femme de 54 ans promeut en Suisse la médecine ayurvédique.

Il s'agit là d'une discipline de la naturopathie reconnue en Suisse au même titre que l'homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise. Simone Hunziker a reçu sa distinction la semaine passée à la Bénarès Hindustan University à Varanasi, indique dans un communiqué l'association internationale pour l'étude de la médecine asiatique traditionnelle (IASTAM).

Cette dernière se présente comme l'organisation internationale la plus importante dans son domaine. Elle n'a attribué sa distinction pour des contributions majeures dans le domaine de la promotion de l'Ayurvéda que sept fois depuis 1990.

Ayurveda en Suisse

Le gouvernement indien lui-même a recommandé de la décerner à la Suissesse, précise l'association dans son communiqué. Mme Hunziker est récompensée pour son engagement depuis de nombreuses années en faveur de la promotion de l'Ayurvéda comme système médical et pour sa contribution à la création du modèle réglementaire suisse pour l'Ayurvéda dans le processus de globalisation.

Simone Hunziker est la présidente fondatrice de la Fondation Indo-Suisse pour l'Ayurvéda (ISA) et la co-directrice et responsable médicale et académique de SAMA-Swiss Ayurvedic Medical Academy à Vevey. Elle dirige en outre une formation professionnelle unique de médecine ayurvédique qu'elle a dessinée en collaboration avec ses partenaires indiens selon les directives suisses et de l'OMS.

Le père de Simone Hunziker, Bruno Hunziger, a dirigé le Département de la santé publique en Argovie quand elle était enfant. Il a ensuite pris les rênes du parti radical suisse de 1984 à 1989. La jeune femme passe sa maturité à Neuchâtel, et restera ensuite basée en Suisse romande, sa terre d'élection.

ATS