Donald Trump nomme l'avocat Jay Clayton à la tête de la SEC


 Toute l'actu en bref

"Jay Clayton est un expert hautement talentueux sur de nombreux aspects du droit financier et réglementaire et il garantira que nos institutions financières puissent prospérer et créer des emplois tout en respectant les règles dans le même temps", affirme Donald Trump (archives).

KEYSTONE/AP/CAROLYN KASTER

(sda-ats)

Donald Trump a nommé mercredi l'avocat d'affaires Walter "Jay" Clayton à la tête de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse de New York. Il aura la charge de la régulation du secteur financier et des entreprises cotées à Wall Street.

"Jay Clayton est un expert hautement talentueux sur de nombreux aspects du droit financier et réglementaire et il garantira que nos institutions financières puissent prospérer et créer des emplois tout en respectant les règles dans le même temps", affirme le futur président des Etats-Unis Donald Trump, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, dans un communiqué.

"Il nous faut défaire de nombreuses réglementations qui ont étouffé l'investissement dans les entreprises américaines et rétablir la supervision du secteur financier de telle manière que cela ne nuise pas au travailleur américain", poursuit-il.

Pendant sa campagne, le futur président américain s'en est plusieurs fois pris à la loi de réforme de Wall Street Dodd-Frank votée en 2010 pour freiner les excès de la finance. Après sa victoire électorale, il a fait du milliardaire et investisseur activiste Carl Icahn son conseiller personnel en charge de la régulation économique.

"Nous surveillerons étroitement le secteur financier et mettrons en place les mesures qui incitent les entreprises américaines à faire ce qu'elles font de mieux: créer des emplois", a affirmé M. Clayton, cité dans le communiqué.

Sucesseur de Mary Jo White

Jay Clayton est associé au sein du cabinet new-yorkais Sullivan & Cromwell avec une spécialisation dans le conseil pour les opérations de fusions-acquisitions et les levées de capitaux. Il a travaillé pour des clients de renom, participant notamment aux introductions en Bourse d'Alibaba et d'Oaktree Capital Group.

Au paroxysme de la crise financière de 2008, Jay Clayton a aussi été impliqué dans de grandes opérations en conseillant Barclays sur le rachat d'actifs de Lehman Brothers, Bear Stearns lors de sa vente à JPMorgan Chase ou Goldman Sachs lors de l'injection de fonds en provenance du Trésor américain, selon le site internet de son cabinet.

S'il est confirmé par le Sénat, il succédera à Mary Jo White. L'ancienne procureure de New York et avocate d'affaires avait été nommée par le président Barack Obama en 2013.

ATS

 Toute l'actu en bref