Donald Trump relance les projets d'oléoducs Keystone XL et Dakota


 Toute l'actu en bref

La construction des deux oléoducs avait été bloquée par l'administration Obama au nom en particulier de la lutte contre le changement climatique.

KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

(sda-ats)

Le nouveau président américain Donald Trump a signé mardi deux décrets. Ceux-ci vont relancer la construction de deux oléoducs controversés: Keystone XL reliant le Canada aux Etats-Unis, et celui de la compagnie Energy Transfer Partners dans le Dakota du Nord.

Ces décrets visent en particulier à "renégocier les termes" de ces deux projets, a déclaré Donald Trump lors de leur signature dans le Bureau ovale. Leur construction avait été bloquée par l'administration Obama au nom en particulier de la lutte contre le changement climatique.

Le tracé de l'oléoduc de la compagnie Energy Transfer Partners avait notamment été rejeté en décembre après une intense mobilisation des Amérindiens et des écologistes. La tribu sioux de Standing Rock reproche à l'entreprise de vouloir faire passer l'oléoduc, baptisé Dakota Access Pipeline, sur des sites sacrés où sont enterrés leurs ancêtres, menaçant par la même occasion leurs sources d'eau potable.

Long de 1900 kilomètres, dont 1400 aux Etats-Unis, le projet Keystone XL vise lui à transporter le pétrole canadien des sables bitumineux de l'Alberta (dans l'Ouest du Canada) jusqu'au Nebraska (au centre des Etats-Unis) d'où il pourrait rejoindre les raffineries américaines du golfe du Mexique. Durant sa campagne, Donald Trump avait promis de relancer ce gigantesque projet.

ATS

 Toute l'actu en bref