Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alexander Legkov (33 ans) ne jette pas l'éponge. Le fondeur russe a déposé au TAS à Lausanne un recours contre sa suspension pour dopage. Son avocat a demandé une procédure accélérée.

Legkov, champion olympique du 50 km aux JO de Sotchi en 2014, avait été suspendu en compagnie de cinq de ses compatriotes le 22 décembre 2016, en raison des conclusions du rapport McLaren sur le dopage d'Etat en Russie, notamment durant les épreuves de Sotchi.

Pour motiver son recours devant le Tribunal arbitral du sport, l'avocat du fondeur russe a expliqué que Legkov avait été testé près de 150 fois depuis 2010, et que jamais il n'a été positif au contrôle antidopage. L'homme de loi a aussi fait valoir que les tests avaient été effectués non seulement à Moscou, mais aussi à Lausanne, Dresde et Cologne. Selon lui, d'éventuelles manipulations peuvent être exclues dans ces trois laboratoires.

ATS