Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente de la Confédération a pu échanger avec les ambassadeurs, notamment avec Suzan LeVine, ambassadrice des Etats-Unis en Suisse ayant annoncé son retour dans son pays pour le 20 janvier.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

La présidente de la Confédération a appelé à plus de coopération dans la communauté internationale mercredi à Berne lors de la traditionnelle réception de Nouvel-An du corps diplomatique. Doris Leuthard fait du renforcement du droit international une priorité.

La conseillère fédérale a rappelé les fléaux qui ont touché la communauté internationale en 2016, notamment le terrorisme et la guerre. Elle a évoqué l'importance "de l'esprit de conciliation et la nécessité, en cas de discordes, de s'asseoir à la même table pour trouver un compromis."

Dans un discours prononcé en français et en anglais, la cheffe du Département fédéral de l'environnement (DETEC) a mentionné le changement climatique. Elle a présenté l'accord sur le climat de Paris comme "un excellent exemple d'une politique commune réussie au niveau international."

Comme l'avait fait son prédécesseur Johan Schneider-Ammann, en 2015, elle a souligné les liens étroits entre la Suisse et l'Union européenne. Elle a rappelé le vote du Parlement sur la mise en œuvre de l'article constitutionnel sur l'immigration de masse, qui a permis à la Suisse de normaliser ses relations avec ses voisins.

Comme le veut la tradition, le Nonce Apostolique Thomas Edward Gullikson a présenté les voeux du corps diplomatique. Il a appelé la Suisse à choisir "des options de valeurs humaines amples" et à lutter contre les insuffisances dans l'aide aux plus défavorisés, spécialement aux réfugiés.

ATS