Toute l'actu en bref

Après s'y être donné rendez-vous, l'adolescent âgé de 17 ans a abattu le jeune homme de 18 ans dans cette forêt près de Fislisbach (AG).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

L'adolescent de 17 ans qui a abattu mardi un jeune de 18 ans à Fislisbach (AG) connaissait sa victime. L'autopsie a en outre montré que le jeune homme est mort des suites d'un seul tir, comme l'avait déclaré le tireur. Le meurtrier se trouve en détention préventive.

A l'échéance de la période de détention préventive, l'adolescent sera placé dans un établissement fermé pour y clarifier sa situation personnelle, indique jeudi le Ministère public argovien. Il n'était pas connu de la Justice des mineurs avant son acte. Cette dernière a ouvert une enquête pénale contre lui pour meurtre, voire homicide par dol éventuel.

Les enquêteurs ont trouvé mercredi l'arme du crime dans la forêt où s'est déroulé le drame. On ignore toujours les raisons du meurtre et pourquoi les deux jeunes s'y étaient donné rendez-vous mardi soir. L'enquête doit faire la lumière sur ces questions ainsi que sur la nature exacte de la relation entre les ados, séparés en âge d'un an et demi.

Procédure à huis clos

La procédure se déroule à huis clos, comme toute procédure concernant des mineurs. La Justice des mineurs ne donnera donc pas davantage d'information sur l'enquête. En cas d'assassinat, l'adolescent risque la peine maximale de 4 ans de prison, prolongeable jusqu'à l'âge de 25 ans si la justice l'estime nécessaire.

Le drame est survenu mardi vers 20h00. Une fois arrivées sur place les forces d'intervention n'ont pu que constater la mort du jeune. Les recherches menées par une dizaine de patrouilles de police ont permis d'arrêter l'adolescent de 17 ans quelques heures plus tard.

Dès les premiers interrogatoires, il a admis avoir tiré un coup de feu sur la victime. Tous deux vivaient dans la région.

sda-ats

 Toute l'actu en bref