Toute l'actu en bref

Cette année encore, le Tour de Romandie aura un avant-goût de Tour de France. Le casting 2016 propose notamment un match entre le Britannique Chris Froome et le Colombien Nairo Quintana.

"C'est le duel de rêve", a reconnu Richard Chassot, directeur de l'épreuve, au moment de dévoiler l'affiche de ce 70e Tour de Romandie, programmé du 26 avril au 1er mai. "Mais il serait faux de réduire cette édition à un seul duel. L'ensemble du plateau est exceptionnel. Et au vu des futurs favoris au Tour de France, il ne manque véritablement qu'Alberto Contador", s'est-il réjoui.

"Cela fait 4-5 ans que le Tour de Romandie sert de répétition avant la Grande Boucle, mais c'est encore plus accentué cette année. Les meilleurs ne viennent pas seulement pour accumuler des kilomètres, ils viennent pour se tester, pour se rassurer et donc pour jouer la gagne", a-t-il noté.

Il y aura donc du "lourd" sur les routes romandes entre le prologue de La Chaux-de-Fonds et l'étape finale de Genève. Et même si on peut regretter les absences des Italiens Vincenzo Nibali et Fabio Aru, les ténors ne manqueront pas. Parmi eux figurent les Français Thibaut Pinot et Romain Bardet, l'Australien Riche Porte, l'Américain Tejay Van Garderen ou encore le Néerlandais Tom Dumoulin. Autant de coureurs qui tenteront de succéder au palmarès au Russe Ilnur Zakarin, le vainqueur surprise de l'an dernier.

Côté suisse également, "la participation est réjouissante, tant au niveau quantitatif que qualificatif", a souligné Richard Chassot. "Je me suis longtemps plaint du peu de Suisses au départ. Or il y en a 14 en lice cette année, pas loin du record de l'épreuve (réd: 16)", a relevé le Fribourgeois qui, outre les habituelles formations IAM et BMC, peut compter cette année sur une nouvelle venue, le Team Roth, pour gonfler le contingent helvétique.

Parmi ces Suisses, le Thurgovien Michael Albasini cherchera à étoffer son palmarès, lui qui a raflé cinq étapes au cours des deux dernières éditions. Il faudra aussi surveiller de près le jeune rouleur st-gallois Tom Bohli, bien décidé à frapper fort lors du prologue de La Chaux-de-Fonds. Pour le classement général, le Lucernois Mathias Frank et le Valaisan Sébastien Reichenbach seront attendus aux avant-postes.

Concernant le parcours de cette édition 2016, qui avait été officialisé en décembre dernier, il innove avec deux arrivées en côte à Morgins (2e étape) et Villars-sur-Ollon (4e étape). Outre les grimpeurs, les rouleurs auront leur mot à dire avec deux chronos à La Chaux-de-Fonds (prologue) et Sion (3e étape), tout comme les baroudeurs à Moudon (1ère étape). Les sprinters auront, eux aussi, droit à leur étape, la 5e et dernière, qui se bouclera sur le quai du Mont-Blanc à Genève.

sda-ats

 Toute l'actu en bref