Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe automobile de Walter Frey, ici en 2008, étend sa présence en Europe (archives).

KEYSTONE/SIGI TISCHLER

(sda-ats)

Le groupe zurichois Emil Frey, contrôlé par l'ancien conseiller national Walter Frey (UDC/ZH), veut racheter 275 points de vente du réseau européen du constructeur allemand Porsche. Il pourrait devenir le plus grand revendeur automobile sur le Vieux Continent.

Emil Frey a confirmé vendredi à l'ats le projet de rachat rapporté dans plusieurs médias alémaniques et internationaux, sans donner davantage de détails, notamment sur le montant de la transaction. L'échéance de la conclusion de l'affaire n'est pas encore connue. Les autorités de concurrence concernées doivent donner leur aval.

Surtout en France

Sur la base d'un communiqué de Porsche publié le 6 mars, l'opération porte sur 207 points de vente du constructeur de Stuttgart (Bade-Wurtemberg) en France, 50 aux Pays-Bas, 12 en Pologne et 6 en Belgique. Dans la majeure partie des cas, il s'agit de sites vendant des marques hors du groupe Volkswagen, principalement BMW et Ford.

Toutes ces entités appartiennent pour l'heure à PGA Motors, une filiale de Porsche. L'ensemble passera sous le contrôle du groupe Emil Frey en cas de concrétisation de l'intention d'achat. Pour la France, il y a la volonté de Porsche Holding de modifier le mode de distribution des voitures.

Du lourd

En 2015, le constructeur de voitures de sport et de grosses berlines, via PGA Motors, a écoulé 131'500 véhicules neufs dans le monde et 125'000 véhicules d'occasion. Le chiffre d'affaires du groupe allemand s'est monté à 4,7 milliards d'euros (5 milliards de francs au cours actuel).

Entreprise familiale disposant d'un grand réseau de distribution en Suisse, Emil Frey ne divulgue pas de chiffres sur son activité. Selon des estimations, la société de Walter Frey réaliserait un chiffre d'affaires annuel de quelque 5 milliards de francs, avec un effectif de 8000 employés, répartis sur 350 sites à travers l'Europe.

Grosse fortune

D'après l'organisation ICDP (pour International Car Distribution Programme), cité dans la revue allemande Automobilwoche, le rachat des points vente par Emil Frey conduirait le groupe zurichois à réaliser un chiffre d'affaires annuel de plus de 9 milliards d'euros. La nouvelle entité deviendrait alors numéro un en Europe.

Agé de 73 ans maintenant, Walter Frey dispose, selon un classement établi par les magazines Bilan et Bilanz, d'une fortune de quelque 1,75 milliard de francs. L'entrepreneur et ancien politicien est aussi connu pour présider le club de hockey sur glace des ZSC Lions, à Zurich, dont il est l'un des principaux mécènes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS