Environ 8000 évacués pour une bombe de la 2e Guerre mondiale


 Toute l'actu en bref

Un périmètre de sécurité d'un kilomètre a été instauré autour du lieu de la découverte et plusieurs rues ont été bloquées, selon la même source. (Stadt Düsseldorf/Twitter)

(sda-ats)

Quelque 8000 personnes vont être évacuées jeudi à Düsseldorf (ouest) après la découverte d'une bombe datant de la 2e Guerre mondiale. L'engin doit être désamorcé dans la matinée, a annoncé la mairie.

L'engin de 250 kilos a été découvert mercredi soir lors de travaux dans le quartier de Rath, au nord de la ville. Un périmètre de sécurité d'un kilomètre a été instauré autour du lieu de la découverte et plusieurs rues ont été bloquées, selon la même source.

Un hôtel hébergeant 250 personnes a d'ores et déjà été évacué. Deux autoroutes sont également fermées, ce qui complique l'accès à l'aéroport de Düsseldorf, a-t-on précisé.

Sous-sol truffé de bombes

Plus de 70 ans après la fin de la guerre, le sous-sol allemand est toujours truffé de bombes non explosées, vestiges des intenses campagnes de bombardements alliés sur l'Allemagne nazie, qui refont régulièrement surface, notamment à l'occasion de chantiers de construction. Les autorités estiment par exemple ainsi à quelque 3000 le nombre de bombes dans le sous-sol de Berlin.

Le 25 décembre dernier, jour de Noël, 54'000 personnes avaient été évacuées à Augsbourg, dans le sud de l'Allemagne, après la découverte d'une bombe datant de la 2e Guerre mondiale. Il s'agissait à ce jour de la plus importante opération de ce type dans le pays depuis 1945.

ATS

 Toute l'actu en bref