Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Même si rien n'est acquis quant à une possible titularisation vendredi à Budapest face à la Hongrie, Léo Lacroix peut être rassuré: l'un de ses fans se nomme Vladimir Petrkovic.

"Je voulais le voir enfin en "live". J'ai suivi attentivement son parcours à Sion et ses débuts à Saint-Etienne. Après le forfait de Johan Djourou, l'appeler était une évidence !", a expliqué le sélectionneur de l'équipe de Suisse.

"J'ai suivi à la télévision le derby de dimanche soir contre Lyon. Léo a très bien fait son boulot", ajoute le coach national au lendemain de cette rencontre perdue 2-0 par les Verts devant les 57,005 spectateurs du Parc OL. "Je n'avais pas vraiment l'habitude de jouer devant autant de monde, précise le défenseur vaudois. Nous aurions pu obtenir un résultat. Les occasions étaient bien là."

Quelques heures avant ce derby, un appel du "team manager" de l'équipe de Suisse Philipp Ebneter l'avait réveillé durant la sieste. "Je ne m'attendais pas à un tel appel dans la mesure où peu de gens en Suisse ont mon numéro français, sourit-il. Une fois ma sélection annoncée, j'ai été submergé par les émotions."

Cette sélection récompense le parcours exemplaire d'un joueur de 24 ans qui n'a pas brûlé les étapes. "A Saint-Etienne, l'entraîneur (ndlr: Christophe Galtier) m'a simplement demandé de continuer à faire ce que je faisais au FC Sion, explique Léo Lacroix. il m'a dit que ma chance viendrait. Et qu'il faudrait la saisir". Mais avec déjà une entrée au Parc des Princes contre le PSG le 9 septembre et cinq titularisations lors des cinq matches suivants, Léo Lacroix a déjà bénéficié d'un temps de jeu considérable. "Il y a beaucoup de blessés en défense à Saint-Etienne, remarque-t-il. Je me suis vite adapté. Mais j'ai encore beaucoup de choses à améliorer."

Cette humilité qui transpire dans ses propos l'incite bien sûr à ne rien revendiquer en équipe de Suisse. "J'arrive aujourd'hui en sélection. En défense, je suis aux côtés de grands joueurs qui évoluent dans de grands clubs, poursuit-il. Je dois d'abord apprendre à connaître le groupe. Travailler bien sûr pour être disponible si le sélectionneur devait faire appel moi."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS